En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici.

×

Blog Sarbacane

Retrouvez sur le blog les bonnes pratiques de l’emailing, actualités de nos produits et du marché de l’email marketing

Blog Sarbacane

[TUTORIEL] Gérer ses contacts inactifs avec Sarbacane

[TUTORIEL] Gérer ses contacts inactifs avec Sarbacane

Recevez les bonnes pratiques pour optimiser vos campagnes emailing

I. Qu’est-ce qu’un inactif ?

Un inactif est un abonné qui n’a pas effectué d’action depuis un laps de temps défini. Il se détermine selon 2 axes : l’action et le temps.

Cette notion d’inactif s’établi en fonction de votre type d’activité, de la récurrence de vos envois et de vos objectifs (ventes, visiteurs, leads, etc).

Par exemple un inactif pour un site e-commerce pourrait être défini comme un abonné n’ayant pas effectué d’achat dans les 6 derniers mois. Alors qu’un site media définira un inactif comme un abonné n’ayant pas ouvert une newsletter sur les 3 derniers mois.

C’est à vous de déterminer le type d’action et la période permettant d’identifier les inactifs et les actifs.

 

II. Pourquoi m’en soucier ?

Nous vous sensibilisons sur cette notion d’inactif car négliger ce type d’abonné est impactant pour la délivrabilité de vos envois. La notion d’engagement influence votre réputation d’expéditeur.

L’engagement représente les actions (positives) effectuées sur vos envois par l’abonné. Cela peut être une ouverture, un transfert de l’email à un autre destinataire, répondre à l’expéditeur, etc. La somme de ces actions est enregistrée et agrégée sur l’ensemble de vos envois.

Cela détermine si vos envois intéressent les personnes contactées et donc si elles sont légitimes. L’absence de comportement positif indiquera le contraire, influencera négativement votre réputation et finalement les résultats de vos campagnes emailing.

Si vous n’êtes pas convaincu par l’aspect performance, l’argument économique peut vous faire changer d’avis.

Contacter vos inactifs a un coût matérialisé par des frais de routage. Lorsqu’une politique de gestion d’inactifs est en place, vous réduisez la volumétrie de vos envois pour ne contacter que les personnes ayant manifesté un intérêt « récent »  pour vos envois. Les frais de routage sont calculés (chez Sarbacane) sur le nombre de destinataires que contient votre campagne.

Alors, en diminuant votre volumétrie, vous réduisez logiquement le coût de routage de votre campagne sans réduire les performances statistiques de vos campagnes. Paradoxalement vous allez générer plus d’ouverture en contactant moins de personnes.

Pour résumer, la gestion des inactifs vous permet :

  • de diminuer les problèmes de délivrabilité liés à une baisse de réputation
  • d’augmenter la rentabilité de vos campagnes en réduisant les frais de routage
  • d’améliorer les résultats de vos campagnes

 

III. Qu’en faire ?

Maintenant que nous savons ce qu’est un inactif et que nous connaissons les risques de ne pas s’en soucier, que doit on en faire ?

La première des choses est d’isoler ses inactifs pour les retravailler spécifiquement et en (r)engager une partie. Il faut également appréhender l’idée qu’une majeure partie de ces inactifs ne réagiront pas ou plus à vos campagnes, y compris les campagnes de réactivation, et seront donc du potentiel mort.

Le conseil que nous vous donnons est de séparer actifs et inactifs.

Les actifs continueront de recevoir vos campagnes traditionnelles. Quant aux inactifs, il est préférable de les contacter beaucoup moins régulièrement avec comme objectif spécifique : le réengagement.

Ce type de campagnes est spécifique à l’activité de votre société. Par exemple : une entreprise utilisant le canal emailing pour communiquer sur ses événements n’aura pas les mêmes leviers d’action pour générer un réengagement qu’une entreprise spécialisée dans le retail.

On peut donc distinguer :

  • Les campagnes de réengagement agressives, en jouant sur le caractère particulièrement attrayant d’une offre promotionnelle.
  • Les campagnes de ré-optimisation, ce type de campagne est spécifique au fichier client ayant déjà plusieurs années. L’objectif est de proposer le renouvellement de l’inscription et de sortir de façon définitive les abonnés qui ne (re)confirment pas leurs inscriptions.
  • Les campagnes « décalées », l’idée est d’utiliser un discours ou des visuels inhabituels. Par exemple en utilisant un sujet de campagne ayant un ton humoristique.

 

IV. Le tuto’ Sarbacane

Après toute cette théorie il est temps de passer à la pratique.

Nous allons vous expliquer comment créer votre liste d’actifs de -6 mois et votre liste d’inactifs de +6 mois. Les 2 procédures sont pratiquement similaires et ne vous prendront pas plus de 5 minutes.

 

a. Créer la liste d’inactifs

 

1. Aller dans STATISTIQUES, puis cliquer sur DESTINATAIRES.

2. Sur cette page, cliquer sur « Ciblage »(1) pour faire apparaitre le menu de ciblage, puis sur « + Ajouter une règle »(2).

img1

3. Une nouvelle ligne apparait dans le menu ciblage avec 2 listes déroulantes et un champ texte. Dans la première liste déroulante, à la place de « Email », sélectionner « Nombre de campagnes ouvertes », « est égal à » et dans le champ texte indiquer à « 0 » (3).

4. Dans le coin en haut à droite, en dessous de « Campagnes envoyées », sélectionner la plage de dates correspondante aux 6 derniers mois. Il faut cliquer sur la liste déroulante située sous « Campagnes envoyées : » puis sélectionner « Les 180 derniers jours (6 mois) » (4).

5. Cliquer sur « Créer une liste » (5) pour créer une liste de contacts à partir du ciblage réalisé.

liste5

Vous retrouverez cette liste dans l’onglet « Liste de Contacts » et vous pourrez la sélectionner pour vos campagnes.

 

b. Créer la liste d’actifs

 

La procédure est la même que pour la création de la liste d’inactif à la différence de l’étape 3 :

* Une nouvelle ligne apparait dans le menu ciblage avec 2 listes déroulantes et un champ texte. Dans la première liste déroulante, à la place de « Email », sélectionner « Nombre de campagnes ouvertes », « est supérieur à » et dans le champ texte indiquait à « 0 » (3).

img4

Vous venez de créer votre liste d’inactifs et d’actifs. Nous vous conseillons de n’utiliser que votre liste d’actifs sur vos campagnes traditionnelles, vous utiliserez votre liste d’inactifs pour vos campagnes de réactivation.

Bon mailing à tous !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

1 commentaire

sauveur

Il y a 2 mois

Merci pour cette rubrique très intéressante pour pouvoir connaitre les contacts inactifs ou actifs d'une base de données.

Tutoriel bien instructif ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée et les champs exigés sont marqués (*) et svp n’oubliez pas de rester poli(e) ;-) !


Go Top

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici.

×