En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici.

×

Blog Sarbacane

Retrouvez sur le blog les bonnes pratiques de l’emailing, actualités de nos produits et du marché de l’email marketing

Blog Sarbacane

[Vidéo] Délivrabilité : comment augmenter vos chances d’arriver en boîte de réception ?

Recevez les bonnes pratiques pour optimiser vos campagnes emailing

Délivrabilité : définition

 

Commençons par un petit rappel : la délivrabilité se défini par l’arrivée d’un email en boîte de réception et non en SPAM. Cette nuance est très importante à prendre en compte car le « taux de délivrabilité » est souvent confondu avec le taux d’aboutissement.

Attention, scoop : il est impossible de calculer le taux de délivrabilité d’une campagne avec précision ! (bien que de nombreux acteurs de l’emailing se targuent d’une délivrabilité à 99%…).

Seul le taux d’aboutissement est calculable (en soustrayant le nombre de bounces au nombre d’emails envoyés). Mais cela ne donne aucune indication sur le taux d’emails effectivement arrivés en boîte de réception.

La délivrabilité ne peut en fait qu’être estimée : si vos statistiques d’ouvertures se mettent à chuter alors que vos objets ne changent pas du tout au tout et que votre cible reste de la même, vous pouvez en conclure que votre délivrabilité a été impactée. A vous de trouver pourquoi !

Annonce:
Livre blanc

Surpassez vos concurrents avec une newsletter professionnelle

A travers ce livre blanc, vous apprendrez comment devenir meilleur que vos concurrents en créant des newsletters professionnelles, crédibles, impactantes et rentables, quel que soit votre business.

 

Améliorer sa délivrabilité

 

Il existe différentes méthodes pour améliorer la délivrabilité de ses emails.

Méthode 1 : avoir un nom de domaine personnalisé

La première et probablement la plus efficace de toutes est expliquée dans cette vidéo :

Lors de l’envoi d’une campagne emailing, le nom de domaine indiqué dans l’adresse d’expédition est analysé par les serveurs de vos destinataires. Cela permet de vérifier si le serveur d’envoi est autorisé à envoyer des emails. Pour que les envois soient autorisés, il faut que le nom de domaine d’expéditeur soit authentifié.

S’il ne l’est pas, les emails envoyés seront considérés comme suspects et risquent de tomber en SPAM.

En revanche, si le domaine d’expédition est authentifié, les serveurs de messagerie de vos destinataires le reconnaîtront et accepteront bien plus facilement vos emails.

C’est pourquoi il est capital d’avoir un nom de domaine d’expéditeur personnalisé et authentifié pour envoyer ses campagnes emailing plutôt que d’utiliser les serveurs mutualisés de votre plateforme d’email marketing.

 

Méthode 2 : respecter ses destinataires

Bon, on ne peut pas vraiment parler de « méthode » ici, mais il est important de se rappeler d’une chose : le respect des destinataires est un élément absolument capital pour optimiser sa délivrabilité.

Outre le fait de les désinscrire s’ils le souhaitent (c’est obligatoire), il est important de prôner avant tout la qualité de vos campagnes emailing plutôt que la quantité d’envois.

Cela passe d’abord par une collecte d’adresses propre et réalisée en toute légalité. Une base de données légitime permet de ne pas détériorer votre réputation d’expéditeur.

Bien entendu, l’achat de base de données sur Internet est proscrit en B2C et fortement déconseillée en B2B. Ces bases contiennent souvent des adresses erronées, obsolètes, des SPAM traps et nuisent à votre délivrabilité.

Enfin, le respect des destinataires consiste à envoyer les bons emails aux bonnes personnes. Il faut que votre message intéresse le destinataire, sous peine de recevoir des plaintes et de détériorer également votre délivrabilité.

 

Méthode 3 : respecter la promesse du message

Il est important de ne pas essayer de tromper ses destinataires avec des objets racoleurs et des promesses intenables pour les forcer à ouvrir vos emails (n’oubliez pas d’éviter les fameux SPAM WORDS dans votre objet pour ne pas vous retrouver en courrier indésirable).

Là encore, le risque est de recevoir de nombreuses plaintes et de subir des désabonnements en masse.

Mais la promesse du message se fait même dès l’inscription : lorsque que quelqu’un s’inscrit à votre liste de diffusion, il doit être mis au courant du type d’informations qu’il recevra de votre part.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

1 commentaire

Anna

Il y a 2 mois

Merci pour les conseils, je veux me permetre d'ajouter un autre conseils, passer par une bonne société de emailing, c'est le secret du succés mais comme expliqué auparavant, pour attirer l'attention di lecteur, il faut bien suivre les 3 conseils expliqués dans le post.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée et les champs exigés sont marqués (*) et svp n’oubliez pas de rester poli(e) ;-) !


Go Top

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici.

×