Besoin de plus d'informations ?

Numéro vert
done Votre adresse a bien été enregistrée
close
error_outline Email invalide
close
Essayer gratuitement

Blog Sarbacane

Le blog de l'actualité marketing : retrouvez conseils, bonnes pratiques et nouveautés pour maîtriser votre communication multi-canale.

Blog Sarbacane

6 étapes pour une campagne e-mailing efficace

6 étapes pour une campagne e-mailing efficace

Recevez les bonnes pratiques pour optimiser vos campagnes emailing

Avec l’essor des réseaux sociaux, la hausse de la création de site internet et de nouvelles techniques d’acquisition, l’emailing reste une des techniques marketing les plus performantes, encore aujourd’hui. L’emailing existe depuis près de 15 ans et des bonnes pratiques se sont établies.

Nous avons réuni pour vous à travers cet article, les 6 étapes essentielles pour réussir une campagne emailing efficace à appliquer dès aujourd’hui avec des exemples concrets.

Nous allons vous prendre 10 minutes de concentration.

C’est parti !

 

Un e-mailing doit avoir un seul objectif pour être performant

Ce premier conseil paraît être une évidence et banal mais c’est le meilleur conseil que nous pouvons vous donner aujourd’hui. On pense toujours  à rédiger le contenu de l’email ou le sujet de son email mais nous oublions souvent le principal : l’objectif.

Définir un seul objectif pour votre campagne d’emailing est la clé pour la réussite de votre action marketing. Cet objectif va déterminer l’ensemble de votre email : l’objet, le texte de votre email, le Call to Action.

Un email qui ne performe pas bien s’explique en général par le fait qu’il y avait plusieurs objectifs de départ. En conséquence, un texte peu clair avec plusieurs liens ou boutons d’actions.

Un seul objectif permet également de simplement mesurer les performances de votre campagne emailing et de pouvoir faire des tests A/B.

Exemples d’objectifs d’emails :

  • Annoncer le début des soldes
  • Faire découvrir un nouveau prix
  • Demander un retour d’expérience à vos clients

 

Un conseil, rédigez votre objectif en premier. Ensuite à chaque étape suivante, référez vous à cet objectif.

 

Un objet d’email court et simple

Le sujet, l’objet de votre email ou également le titre doit correspondre à ce que vous voyez en premier dans votre boîte de réception.

C’est la porte d’entrée à votre email. On reçoit en moyenne 88 emails par jour au travail, soit 10 mails par heure. Votre email peut voir le meilleur contenu du monde, si votre titre n’est pas compréhensible et lisible au premier coup d’œil, vous pouvez rapidement tomber dans la trappe des emails non lus, être supprimé ou pire, partir dans la catégorie SPAM.

 

Voici les 6 meilleurs conseils et erreurs à éviter pour rédiger un titre d’email irrésistible:

  • Un titre court et simple (essayez de vous envoyer votre email pour voir si le titre est lisible en termes de nombre de mots)
  • Personnalisez avec le prénom ou le nom du destinataire
  • Exprimez le bénéfice à ouvrir votre email
  • Utilisez une seule majuscule au début de votre email
  • Ajoutez un émoticône peut booster l’ouverture
  • Ne pas mettre de mots clés utilisés par les emails de SPAM:

 

Ce sont bien évidemment des exemples mais vous avez sans doute dû recevoir beaucoup de mails SPAM, évitez d’utiliser ces techniques qui sont bannies par les services de messageries. Ces listes de techniques et de mots clés sont régulièrement mises à jour par Gmail ou Yahoo.

Félicitations, votre destinataire a ouvert son email, place au contenu.

 

Humanisez et personnalisez au maximum votre email

Les emails qui fonctionnent le mieux sont souvent les plus simples, comme ceux que vous envoyez personnellement.

La personnalisation contribue fortement à la performance de votre email. Si vous avez le nom et/ou le prénom de votre destinataire, pensez à le mettre en tête du contenu texte de votre email.

Le design doit être le plus sobre possible, avec peu de couleurs. Les campagnes e-mailings flashy ou exubérantes sont souvent considérées comme promotionnelles par les internautes.

Rédigez comme si vous écriviez à quelqu’un ! Le format texte fonctionne le mieux.

Vous pouvez donc rédiger vos e-mails à la première personne comme si vous écriviez à votre famille ou vos amis.

N’oubliez pas de signer en votre propre nom et évitez de signer par un nom d’entreprise ou de département générique (L’équipe Marketing par exemple).

 

Un seul bouton d’action pour un seul objectif

Si vous avez jusqu’ici suivi nos conseils votre bouton d’action va être simple à déterminer. C’est l’action principale de votre email qui va renvoyer votre internaute sur une page de votre site web ou le pousser à vous appeler ou le renvoyer vers un formulaire par exemple.

Le contenu texte que vous aurez rédigé devra mener naturellement vers ce lien d’action qui peut se représenter graphiquement par un lien cliquable ou par un bouton.

Si vous optez pour un email graphique, le bouton d’action également appelé “Call To Action” doit être visible et lisible rapidement avec une couleur contrastée par rapport au reste du contenu. En conséquence, préférez un fond de couleur claire pour votre email pour une lisibilité optimale.

Le Call to Action doit avoir un verbe d’action et être court et simple, encore une fois :

  • Je participe
  • S’inscrire
  • Acheter maintenant
  • J’en profite

 

Nettoyez vos listes d’emails avant d’envoyer vos campagnes

Vous avez dorénavant l’ensemble des éléments en main, à ce moment précis, pour réussir votre campagne e-mailing. Il vous reste à déterminer les destinataires.  

Votre liste d’envoi doit être régulièrement mise à jour, rien de pire que d’écrire à quelqu’un qui ne souhaite pas recevoir votre e-mail !

Un des conseils à appliquer dès aujourd’hui est de mettre en avant votre lien ou bouton de désinscription. On a tendance à vouloir à le mettre en petit en bas de l’email, presque caché : C’est une réelle erreur.  

Si votre destinataire ne souhaite vraiment pas recevoir d’emails de votre part, il faut lui faciliter la désinscription, sinon vous risquez de finir par être classé … “ SPAM “.

 

Testez, testez et continuez

Avant d’envoyer une campagne d’emailing massive, testez, testez, testez !

N’hésitez pas à vous faire relire par quelqu’un d’autre, il est très compliqué de se relire soi-même.

Vous pouvez aussi bien prendre un échantillon de votre liste, changer un élément dans votre e-mail et regarder ce qui marche le mieux.

Réalisez ces tests AB sur les objets d’email ou sur les call to action et en fonction des performances, déterminez votre vainqueur.

 

Conclusion

Malgré l’essor des réseaux sociaux, l’emailing reste encore aujourd’hui l’une des meilleures actions de webmarketing.

La recherche de l’email de n’importe qui sur Internet est devenue de plus en plus simple, ce qui permet aujourd’hui de transformer un simple message en outil de développement d’entreprise.

Appliquez les bonnes pratiques mentionnées ci-dessus et testez encore et toujours.

A vous de jouer.

 

Article rédigé par Tsifei Chan

Co-fondateur Orson.io

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

1 commentaire

Netref

Il y a 4 mois

Voila un article complet et informatif qui m'aide a mieux appréhender la problématique du marketing mail. En effet, la frontière entre le mail publicitaire et le SPAM pur et dur est (me semble t'il) très vite franchie. Comme toujours pour un marketing durable et respectueux, il faut mettre l'utilisateur au cœur de la stratégie.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée et les champs exigés sont marqués (*) et svp n’oubliez pas de rester poli(e) ;-) !