En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici.

×

Blog Sarbacane

Retrouvez sur le blog les bonnes pratiques de l’emailing, actualités de nos produits et du marché de l’email marketing

Blog Sarbacane

Romain Posts

[Infographie] Les « SpamWords » : ces termes à éviter dans vos emails

[Infographie] Les « SpamWords » : ces termes à éviter dans vos emails

Avant de commencer, dire qu’il existe une liste de mots interdits envoyant vos emails directement en SPAM est faux.

En effet, certains termes sont plutôt à éviter et à ne pas combiner dans un seul et même message sous peine de faire grimper son spamscore et alerter les filtres anti-spam.

D’autre part, votre délivrabilité dépend de très nombreux facteurs, et le contenu de vos emails n’en est qu’une partie.

Eviter ces spamwords ne garantit pas l’arrivée de votre email en boîte de réception, et, à l’inverse, le fait d’en utiliser un ne vous condamne pas au spam.

La question de la délivrabilité de vos emails est épineuse, et il n’existe aucune solution miracle pour éviter la case SPAM à 100%.

Si vous souhaitez tout savoir sur la délivrabilité, je vous invite à lire cette passionnante interview de Fayçal, responsable délivrabilité chez Sarbacane.

 

Pourquoi lister les spamwords ?

Vous me direz « si éviter les spamwords ne garantit pas ma délivrabilité, pourquoi les lister ? ». Ne pas utiliser ces mots vous évitera de faire grimper votre spamscore.

C’est une astuce parmi d’autres qui vous permettra d’optimiser votre délivrabilité.

Les spamwords n’ont pas tous le même impact sur vos envois. Certains feront largement monter votre cote de spammeur tandis que d’autres auront une influence moins forte.

Il est cependant impossible de faire un classement par degré d’influence : les règles des FAI et des filtres anti-spam changent régulièrement et l’impact de ces termes est donc très changeant.

 

Notre infographie

Quoi qu’il en soit, nous vous avons concocté une infographie pour vous guider à travers le vaste monde des spamwords. Vous trouverez à la fin de cet article un tableau récapitulatif regroupant de nombreux termes à éviter, rangés par catégories !

Infographie spam words sarbacane

Les 11 statistiques à surveiller en email marketing et leur intérêt pour votre stratégie

Les 11 statistiques à surveiller en email marketing et leur intérêt pour votre stratégie

Mettre en place une stratégie email marketing, ce n’est pas juste créer des emails et les faire partir. Toute la phase d’analyse qui s’en suit est capitale pour comprendre tous les enjeux de l’emailing.

Voici une liste des statistiques indispensables pour votre business et l’intérêt qu’elles peuvent apporter à votre stratégie.

 

1. Taux d’ouverture
2. Taux de clics
3. Taux de désabonnement
4. Taux de NPAI
5. Taux de réactivité
6. Taux de délivrabilité
7. Clics par lien
8. Comportements par destinataire
9. Temps de lecture moyen
10. Types d’OS/Messageries
11. Types de supports

 

LES CLASSIQUES

 

  • Le taux d’ouverture

Le taux d’ouverture correspond comme son nom l’indique au rapport entre le nombre d’emails ouverts par vos destinataires et le nombre d’emails envoyés.

Il existe un taux unique et un taux cumulé. Le taux d’ouverture unique ne prend en compte qu’une ouverture par destinataire, tandis que le taux cumulé additionne les multiples ouvertures qui peuvent être effectuées par l’ensemble de vos contacts.

Un bon taux d’ouverture ? Aux alentours de 20% et plus en taux unique, mais cela varie en fonction du domaine d’activité des destinataires et de la masse d’envoi.

Pourquoi c’est important : Ce taux vous donne notamment une estimation de la qualité de votre objet et de l’efficacité de votre ciblage. Il ne reflète en rien la qualité de votre rédaction ni la pertinence de votre offre ou des articles que vous partagez.

Pour améliorer votre taux d’ouverture, travaillez votre objet, personnalisez l’en-tête de vos emails et affinez au mieux votre ciblage.

Attention, le taux d’ouverture ne peut être comptabilisé qu’à partir du moment où le destinataire affiche les images de ses emails.

 

  • Le taux de clics

Le taux de clics correspond au rapport entre le nombre de clics effectués sur des liens contenus dans votre email et le nombre d’emails envoyés.

Il se calcule en taux unique ou cumulé. Le taux de clics unique représente le nombre de personnes ayant cliqué dans votre email (les cliqueurs), et le taux cumulé indique le nombre total de clics effectués par vos destinataires, tous liens confondus.

Un bon taux de clics ? Aux alentours de 3% et plus en taux unique. Là encore, le secteur d’activité y est pour beaucoup.

Pourquoi c’est important : Le taux de clics vous donnera une idée de la pertinence ou non de vos call-to-action (boutons d’action). Ce sont eux qui sont censés attirer les clics, et leur placement, leur couleur et le texte présent dans le bouton sont autant d’éléments pouvant influencer le nombre de clics.

Améliorez votre taux de clics en optimisant vos CTA et leur placement, mais aussi en partageant du contenu adapté à votre cible : pas trop promotionnel, intéressant pour le lecteur et lui procurant un avantage.

 

  • Le taux de désabonnement

Le taux désabonnement correspond évidemment au rapport en le nombre de destinataires ayant cliqué sur votre lien de désabonnement et le nombre total d’emails envoyés.

Un « bon » taux de désabonnement ? Autour de 0,2%, il doit dans tous les cas rester au-dessous de la barre des 0,7% et bien entendu, plus ce chiffre est petit, mieux c’est.

Pourquoi c’est important : Votre taux de désabonnement mettra en lumière ou non votre capacité à intéresser vos lecteurs mais variera également en fonction de la qualité de votre base.

Un mauvais objet, un expéditeur non identifiable, un ciblage raté ou un envoi sur une base non opt-in accentueront ce chiffre. Soyez « clean » et respectez vos destinataires !

 

  • Le taux de NPAI

Il correspond au rapport entre le nombre d’emails non remis suite à votre envoi (bounces) et le nombre total d’emails envoyés.

Un bon taux de NPAI ? En-dessous des 5% absolument.

Pourquoi c’est important : Si ce taux dépasse les 5%, cela signifie que votre base de destinataires n’est pas propre et que vous devez faire un effort pour l’assainir au maximum.

Il est important de constamment « nettoyer » sa base de données. Des outils tels que Sarbacane permettent d’anticiper les bounces avant l’envoi d’une campagne pour éviter que ce taux n’augmente trop.

 

  • Le taux de réactivité

C’est le rapport entre le nombre de clics dans votre email et le nombre total d’ouvertures de votre emailing.

Un bon taux de réactivité ? Autour de 20%.

Pourquoi c’est important : Le taux de réactivité vous permet de jauger l’efficacité du couple objet/message de votre email. Plus il est élevé, plus cela montre l’intérêt de vos lecteurs pour l’ensemble de votre email. Il démontre également votre qualité rédactionnelle et votre capacité à placer vos boutons d’actions.

Grosso modo, le taux de réactivité est une variable qui évalue la qualité globale de votre emailing, à condition que vos taux de clics et d’ouverture soient corrects.

 

  • Le taux de délivrabilité – ATTENTION

Oui attention. Il y a souvent des confusions sur le sens véritable du terme « délivrabilité ».

Il est souvent confondu avec la notion d’aboutissement qui définit le en pourcentage le taux d’emails acceptés par les messageries des destinataires d’un email. Cet aboutissement se calcule en retirant les erreurs de réception (bouces) au nombre total d’emails envoyés et est aisément calculable.

Mais le taux de délivrabilité, c’est le taux d’emails arrivés en boîte de réception par rapport au nombre d’emails envoyés.

Il n’existe AUCUN moyen fiable pour calculer avec précision ce taux. Si l’on peut connaître l’aboutissement d’un email, il est très compliqué de savoir si celui-ci est arrivé en boîte de réception et non en indésirable.

L’amélioration du taux de délivrabilité est donc compliquée à mettre en place. Je vous invite à lire cette interview très complète de Fayçal, notre expert délivrabilité pour tout savoir.

LES DÉTAILLÉES

 

  • Les liens les plus cliqués

Avec une solution emailing performante, vous pouvez savoir avec précision quels liens ont été les plus cliqués après chaque campagne.

Et pour chaque lien, vous pouvez obtenir le nombre et le taux de clics unique ou cumulé. Le taux de clics unique sur un lien compte le nombre de personnes ayant cliqué au moins une fois dessus quand le taux cumulé vous présente avec détail le nombre de clics total.

Le taux de clics sur vos liens se calcule en faisant le rapport entre le nombre de clics effectués sur un lien et le nombre de clics total.

Pourquoi c’est important : Il vous donne une estimation de la pertinence de la position de chaque lien dans votre message et vous permet de juger du trafic qui a pu se faire sur votre site web suite à votre envoi.

Sarbacane vous permet en plus de tracker vos liens avec votre compte Google Analytics. Ainsi, vous pouvez obtenir des chiffres concrets sur l’impact de vos campagnes emailing sur votre trafic web.

 

  • Les comportements par destinataire 

Toujours à l’aide d’une bonne solution emailing, il est possible d’obtenir pour chaque destinataire son comportement précis vis-à-vis de votre email. Combien de fois il l’a ouvert, les liens qu’il a cliqué et combien de fois, s’il s’est désinscrit ou pas…

Sur un laps de temps suffisamment large, vous pouvez obtenir des statistiques très intéressantes sur votre base de destinataires et en extraire les plus fidèles : ceux qui ouvrent le plus et cliquent le plus.

Pourquoi c’est important : Vous savez qui sont les destinataires les plus intéressés par votre activité. Peut-être devriez-vous leur faire une offre spéciale pour les remercier de leur fidélité ?

A contrario, vous pouvez également savoir qui sont vos destinataires les moins actifs. C’est un bon moyen pour faire le tri dans votre base et l’assainir au maximum.

 

  • Le temps de lecture moyen

C’est une donnée rare et précieuse que seul Sarbacane Desktop est aujourd’hui capable de calculer. Elle est calculée en fonction du temps que passe chaque destinataire sur votre email une fois ouvert.

Les temps de lecture moyens sont répartis en 3 catégories :

  • De 0 à 2 secondes : vos destinataires ne sont pas intéressés par votre email
  • De 3 à 10 secondes : vos destinataires ont lu rapidement votre email
  • Plus de 10 secondes : vos destinataires ont lu votre email avec intérêt

Pourquoi c’est important : cette donnée vous donne une estimation encore plus précise de l’intérêt porté par vos destinataires à l’égard de votre email. Si les ouvertures sont nombreuses, cela ne signifie pas pour autant que l’email a été lu.

Améliorez votre ciblage et proposez du contenu encore plus qualitatif pour vos lecteurs afin d’augmenter le temps de lecture.

 

  • Types d’OS et types de messageries utilisés

Votre solution emailing doit vous proposer ces données.

Elles vous permettent de savoir comment vos destinataires lisent vos emails : sur iOS ? Sur Windows ? Sur Android ?

Vous pouvez aussi connaître les messageries préférées de votre base : sont-ils plutôt Outlook ? Orange ? Laposte ?

Pourquoi c’est important : avec de telles données, vous serez en mesure d’adapter les structures de vos emails en fonction des capacités des boîtes de réception de vos destinataires. Les emails ne s’affichent pas de la même façon sur toutes les boîtes ni sur tous les OS.

Vous comprendrez ainsi l’importance de réaliser des emails adaptés à tous. L’affichage des images ou des GIFs doit également être pris en considération : n’oubliez pas vos attributs ALT et respectez un ratio texte/image équilibré !

 

  • Les supports utilisés

Vos destinataires sont-ils plutôt mobile ou « ordinateur » ? Cette donnée vous permet de savoir si vos destinataires sont de gros utilisateurs de mobile ou pas.

Pourquoi c’est important : vous comprendrez mieux vos destinataires et leurs profils. Si 50% d’entre eux lisent vos emails via un mobile, vous avez tout intérêt à optimiser au maximum la fluidité de la navigation non seulement dans votre email, mais également sur votre site web !

 

Toutes ces statistiques sont récupérables avec une solution emailing puissante comme Sarbacane. Elles vous permettent de réaliser de nombreux ciblages pour vos futurs envois mais également d’améliorer en continu votre stratégie emailing et plus globalement, votre stratégie web.

Fouillez, cherchez et découvrez sans cesse des données toujours plus intéressantes pour mieux comprendre vos destinataires et leur proposer ainsi du contenu encore plus pertinent !

18 Extensions Google Chrome pour Décupler votre Productivité !

18 Extensions Google Chrome pour Décupler votre Productivité !

Pour vous aider à rester actif au travail, nous avons dégoté et sélectionné pour vous les 18 meilleures extensions pour Google Chrome pour booster votre productivité, et leur équivalent pour Mozilla Firefox s’il y en a.

Ces extensions gratuites s’installent en à peine 5 secondes sur votre navigateur, mais vous permettront de gagner un temps fou chaque jour !

Astuces pour webdesigners, aide à la veille, organisateur de tâches, économiseur de mémoire… Redécouvrez votre façon de travailler sur le web !

Et… on vous a mis un bonus bien sympa en fin d’article 😉

 

  1. RSS Feed Reader

rss feed reader

Sauvegardez vos flux RSS préférés en un seul et même endroit. RSS Feed Reader vous tient au courant des derniers articles qui sortent sur chacune de vos sources. Ainsi, vous ne passerez plus jamais à côté d’un article potentiellement intéressant !

Eqiuvalent Mozilla Firefox : Bamboo Feed Reader

 

  1. Evernote Web Clipper

evernote

Probablement l’une des extensions les plus connues du Google Store. Elle permet d’enregistrer des articles ou parties d’articles intéressantes dans un « cloud » personnel afin de les consulter plus tard sans les oublier. Vous pouvez choisir de capturer tout ou partie d’une page web, de ne garder que les versions simplifiées des articles qui vous intéresse, de faire des notes sur les articles, de surligner… Rendez-vous ensuite sur le site d’Evernote pour récupérer votre carnet de notes et tous vos articles enregistrés !

Existe pour Mozilla Firefox

 

  1. Save to Pocket

save to pocket

Save to Pocket fonctionne dans le même esprit qu’Evernote mais de façon un peu simplifiée. Sauvegardez des contenus intéressants et rangez-les par catégories afin de les retrouver plus tard en un seul clic et retrouvez-les sur GetPocket.

N’existe pas pour Mozilla Firefox 🙁

 

  1. Buffer

buffer

C’est également l’une des extensions stars de Google Chrome. Liée à votre compte Buffer, elle vous permet en un clic de partager un article ou une photo directement sur tous les réseaux sociaux que vous avez connectés. Elle permet un gain de temps impressionnant et vous aide à organiser vos partages sur les médias sociaux de façon optimale et productive.

Existe pour Mozilla Firefox

 

  1. Snip.ly

sniply

Snip.ly est un outil formidable qui permet non seulement de raccourcir les liens des articles qui vous intéressent pour les partager, mais en plus d’y ajouter bannière publicitaire personnalisée redirigeant vers votre propre site ou blog. Il faut avoir un compte sur Snip.ly pour l’utiliser, et vous pourrez récupérer de nombreuses statistiques de clics, de conversion, etc… Cette extension est parfaite pour partager du contenu externe au vôtre tout en laissant une porte d’entrée vers votre site !

Existe pour Mozilla Firefox

 

  1. Bitly

bitly

Probablement le réducteur de liens le plus connu. Avec l’extension, vous pouvez personnaliser l’URL des liens, et obtenir un suivi statistique détaillé gratuitement. De plus, vos liens sont automatiquement sauvegardés dans votre compte Bitly et vous pouvez vérifier leur historique de clics et savoir qui d’autres que vous a partagé la page en question.

Eqiuvalent Mozilla Firefox : Cutyfox URL Shortener

 

  1. Better TweetDeck

better tweet deck

Pour les utilisateurs de TweetDeck, cette extension améliore les performances de l’outil : ajouter des émoticônes directement dans vos tweets à la rédaction, simplifier l’interface, mettre en évidence les nouveaux tweets, modifier l’affichage du temps (absolu format européen par exemple), et plein d’autres petites améliorations bien sympathiques.  Ne fonctionne qu’avec https://tweetdeck.twitter.com/, pas avec l’extension TweetDeck pour Chrome !

N’existe pas pour Mozilla Firefox 🙁

 

  1. Who Works.At

who works at

Lorsque vous visitez le site d’une entreprise, cette extension vous indique si une personne de votre réseau LinkedIn y travaille. Si vous ne connaissez personne de l’entreprise en question, l’extension vous propose des contacts de 2è et 3ème degré. De quoi trouver de nouveaux contacts et élargir vos listes de prospects !

N’existe pas pour Mozilla Firefox 🙁

 

  1. Boomerang for Gmail

boomerang

Pour les utilisateurs Gmail : Boomerang permet de programmer l’envoi d’emails à l’avance, que vous soyez connectés au moment de l’envoi ou pas. Il vous permet aussi de tracker les emails et vous avertit si vous n’avez pas reçu de réponse.

N’existe pas pour Mozilla Firefox 🙁

 

  1. ColorZilla

colorzilla

ColorZilla fait partie de ces outils d’une simplicité extrême mais d’une utilité géniale. L’extension vous permet à tout moment de détecter la couleur d’un élément quelconque de la page que vous êtes en train de consulter, à la manière d’une pipette. Elle vous donne les différents codes de la couleur choisie, sauvegarde vos couleurs dans un historique et est même capable d’analyser une page web et d’en déduire le thème colorimétrique dominant !

Existe pour Mozilla Firefox

 

  1. FireShot

fireshot

Une autre extension dans le genre « petit mais pratique ». FireShot vous permet de faire une capture d’écran d’une page web entière, sans avoir besoin de scroller. Finis les assemblages compliqués dans Photoshop après 6 captures d’écran pour avoir une page complète !

Existe pour Mozilla Firefox

 

  1. WhatFont

whatfont

WhatFont s’adresse aux webdesigners en quête d’inspiration. Elle vous permet de trouver le nom, la taille, le style et la couleur d’une police utilisée sur un site web. Cliquez sur l’extension, puis sur le texte que vous souhaitez sur n’importe quel site !

Equivalent Mozilla Firefox : Font Finder

 

  1. One Tab

one tab

One Tab ajoute un simple bouton à votre panneau d’extensions qui regroupe tous vos onglets en un seul. Cela vous évite non seulement d’être surchargé d’onglets, mais également de ne pas consommer de la mémoire inutilement. Car oui, Google Chrome est un gros consommateur de mémoire vive ! Tous vos onglets sont donc rassemblés et sauvegardés, et vous pouvez les redéployer quand bon vous semble.

Existe pour Mozilla Firefox

 

  1. The Great Suspender

the great suspender

A combiner avec One Tab, The Great Suspender met automatiquement en pause vos onglet Google Chrome inactifs pour économiser de la mémoire. Vous définissez la limite de temps au bout de laquelle vos onglets sont considérés comme inactifs, il vous suffit de cliquer dessus pour les réactiver. Vraiment pratique pour éviter de faire ramer son ordinateur lorsque l’on travaille sur le web !

N’existe pas pour Mozilla Firefox 🙁

 

  1. StayFocusd

stayfocusd

StayFocusd, comme son nom l’indique, vous aide à rester concentré en bloquant ou limitant l’accès à certains sites en fonction de ce que vous lui demandez. Limitez par exemple l’accès à Facebook à 1h par jour si vous avez tendance à trop y traîner… Bien entendu, il vous faut faire preuve d’un minimum de bonne foi !

N’existe pas pour Mozilla Firefox 🙁

 

  1. TrackingTime

trackingtime

Cette extension fort sympathique à l’interface élégante mesure votre productivité en calculant le temps que vous passez sur chaque tâche ou projet. Créez vos tâches, estimez le temps qu’il vous faudra pour la remplir et lancez le chronomètre. L’appli calcule votre efficacité, vous donne des récapitulatifs précis, etc… TrackingTime est extrêmement complet !

N’existe pas pour Mozilla Firefox 🙁

 

  1. Todoist : Liste de tâches

Todoist

Une extension indispensable pour organiser son travail au quotidien. Vous pouvez lister vos tâches du jour, les trier par ordre de priorité, vous créer des rappels, gérer votre calendrier… En plus d’être élégante, elle vous permettra de rester productif et à organiser vos journées correctement. A tester d’urgence !

Existe pour Mozilla Firefox

 

  1. Dayboard

dayboard

Pour être productif au jour le jour ! Dayboard remplace votre page de « Nouvel onglet » habituelle par une liste des tâches à faire dans la journée. L’extension vous propose d’entrer 5 tâches par jour. Pas plus. Un moyen de se concentrer efficacement sur l’essentiel… Vous avec même accès à un historique pour suivre vos performances !

N’existe pas pour Mozilla Firefox 🙁

 

BONUS : DO IT !

DOIT

Cliquez, et vous aurez droit au discours de motivation le plus efficace de l’histoire : Shia Labeouf débarque sur votre navigateur avec son fameux « Just do it » et vous aide à repartir du bon pied lorsque vous avez un coup de mou… mais un conseil : portez des écouteurs !

Nouveauté Sarbacane : louez des contacts B2B !

Nouveauté Sarbacane : louez des contacts B2B !

C’est une fonctionnalité attendue depuis longtemps par nos utilisateurs. Sarbacane permet désormais, via sa nouvelle extension Kompass, de louer directement depuis le logiciel des adresses email B2B afin d’envoyer des campagnes de prospection. Une fonctionnalité inédite dans le secteur des solutions emailing.

 

Sarbacane et Kompass, deux marques reconnues s’associent

location contacts b2b gifCette nouvelle extension a été développée avec la société Kompass, spécialiste mondial des données entreprises. Kompass met à votre disposition toutes les coordonnées et les informations clés des entreprises dont vous avez besoin pour développer votre activité, les met à jour et les enrichie continuellement afin de garantir la fiabilité des données.

L’extension est activable gratuitement dans la rubrique « extensions » intégrée au logiciel Sarbacane et permet d’identifier une liste de destinataires et de les louer pour un envoi de campagne à usage unique.

Lorsque l’extension est activée dans Sarbacane, une nouvelle option « Louer une liste » est ajoutée à l’étape « Destinataires » dans le processus de création de campagne du logiciel.

location contacts b2b sarbacane

Il suffit simplement de définir les critères de sélection de son choix (activité, fonction, taille d’entreprise, département, etc.) et de réaliser une demande de comptage directement depuis le logiciel Sarbacane. Kompass retourne instantanément un nombre de contacts correspondant au critères. Il est ensuite possible d’obtenir ces contacts et de leur adresser une campagne emailing.

Il s’agit de fichiers d’adresses professionnelles nominatives vérifiées sur lesquelles la prospection par email est parfaitement légale. Pour garantir l’intégrité de la location à usage unique, les adresses emails sont cryptées dans le logiciel et ne peuvent être exportées.

 

Essayer gratuitement Sarbacane

 

 

location contacts b2b choisir

Une fois la liste louée, l’ensemble des informations disponibles sur les contacts sont consultables avant l’envoi (sauf l’email qui reste masqué).

Pour pouvoir louer des listes Kompass, Sarbacane propose désormais des Packs de Contacts Kompass, à partir de 500 contacts (un contact est une adresse email). Ces packs permettent le téléchargement des contacts au sein du logiciel avant l’envoi d’une campagne.

 

Une solution de location d’emails idéale pour se développer en B2B

En s’associant à Kompass, Sarbacane Software garantie la qualité et la fiabilité de la donnée et permet une sélection précise des destinataires à partir de nombreux critères disponibles.

Cette nouveauté offre aux entreprises la possibilité d’élargir leurs actions de communication et leur portefeuille client. L’acquisition d’une base de destinataires étant une étape longue et fastidieuse et l’achat de bases sur Internet largement déconseillé, Sarbacane apporte à ses utilisateurs une solution idéale pour développer sa prospection par l’emailing, facilement et rapidement.

A noter : Le contenu des campagnes sur des fichiers Kompass doivent obligatoirement traiter d’un sujet a un rapport avec le domaine d’activité des destinataires ciblés. Ainsi il n’est pas possible de proposer des produits ou services destinés à des particuliers dans le cadre d’une location Kompass. D’autre part, les emails envoyés doivent bien entendu contenir un lien de désinscription valide, qui sera contrôlé par notre équipe de modération.

Pour en savoir plus sur l’utilisation et la configuration de l’extension Kompass, cliquez-ici.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez la moindre question au 0 328 328 040.

 

Pour utiliser l’extension Kompass, vous devez mettre à jour Sarbacane en version 5.0.1.2.
Lorsque la mise à jour sera disponible sur votre logiciel, le message suivant apparaîtra dans la barre de notifications : « Une nouvelle version de Sarbacane est disponible ».
Fermez et redémarrez Sarbacane pour en profiter.

Sarbacane, partenaire de Reussir en .fr

Sarbacane, partenaire de Reussir en .fr

Parce que Sarbacane est activement présent sur le web depuis 15 ans, nous connaissons les problématiques liées au développement d’une activité sur Internet. Présence, gestion, communication, SEO, législation… de nombreux questionnements surviennent lorsqu’il s’agit de se lancer sur le web dans un cadre professionnel.

L’Afnic (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération) a décidé d’apporter son aide aux entrepreneurs désireux de plonger dans le grand bassin du web à travers un dispositif intéressant : Réussir en .fr.

Il s’agit d’une plateforme accompagnée d’un webzine mensuel, la Box Réussir en .fr. Très complémentaires, ils offrent tout deux des solutions simples et efficaces pour faciliter le quotidien des entrepreneurs et assurer le succès de leur entreprise en ligne.

 

Tout savoir avant de se lancer

Parce que les entrepreneurs peuvent avoir des difficultés à développer leur activité sur Internet, le .fr a créé un guide complet pour leur apprendre à gérer leur identité numérique. Des conseils pour bien choisir leur nom de domaine et des MOOC (cours en ligne) sont par exemple mis à leur disposition. 12 formations gratuites animées par des entrepreneurs experts, en format vidéo de 5 à 7 minutes, sont ainsi accessibles pour les entrepreneurs qui débutent sur le numérique.

 

Devenir pro sans difficulté

En complément, le .fr vient de créer la Box Réussir en.fr. Un webzine mensuel, totalement gratuit, contenant des conseils, astuces et recommandations dans des domaines de compétences très larges: juridique, gestion, communication et commercial. En s’y abonnant, les entrepreneurs découvriront, chaque mois, des outils qui accéléreront leurs performances sur le web. Ils seront également alertés sur les salons professionnels susceptibles de les intéresser.

 

Alors oui, vous pourriez vous dire « Sarbacane, c’est en .com, non ? ». Notre dimension de groupe et nos filiales à l’international nous ont effectivement poussées vers du .com, plus global. Cependant, en tant qu’entreprise française et acteur du web, nous encourageons l’initiative et partageons cette envie d’aider, tout comme nous l’avons fait avec la création du dispositif MarketingPack.

N’hésitez pas à vous rendre sur le site de Réussir en .fr et à vous abonner à la Box Réussir en .fr !

Go Top

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici.

×