Besoin de plus d'informations ?

Numéro vert
done Votre adresse a bien été enregistrée
close
error_outline Email invalide
close
Essayer gratuitement

Blog Sarbacane

Le blog de l'actualité marketing : retrouvez conseils, bonnes pratiques et nouveautés pour maîtriser votre communication multi-canale.

Blog Sarbacane

Conseils sur l’email marketing Posts

L’amélioration du taux d’ouvertures de vos emails commence en évitant la case SPAM

L’amélioration du taux d’ouvertures de vos emails commence en évitant la case SPAM

Faisons-nous une petite frayeur:

Combien d’emails pensez-vous recevoir chaque jour?

Il y a vos collègues. Vos amis. Votre oncle Franck qui vous envoie des chaînes d’emails sur des théories de conspiration… Du calme Franck!

Le fait est que le volume d’emails nous dépasse un peu ces jours-ci. Et les boîtes de réception sont tellement pleines qu’elles ont tendance à se mettre en grève dès que l’on prononce les mots “Inbox Zéro”.

Ce qui signifie que les chances que votre email soit lu, voir même ouvert, sont loin d’être mirobolantes.

Si vous voulez éviter de vous retrouver dans les spams et augmenter vos chances d’atterrir dans la boîte de réception et que vos emails soient ouverts, vous devez vous assurer que vous envoyez le genre de missives que vos lecteurs sont impatients d’ouvrir.

Alors, on fait comment exactement?

 

On évite le filtre spam

Se faire prendre dans le filtre spam est le cauchemar ultime de l’email marketer. Pire encore que celui où l’on tombe dans un trou sans fond.

Et si, fut un temps, les tactiques pour l’éviter se résumaient à ne pas utiliser certains mots dans l’objet de l’email, ces jours-ci, c’est un peu plus compliqué.

 

Aujourd’hui, vos chances d’atterrir dans les spams peuvent être influencées par des choses comme:

  • le format de vos emails (HTML ou pas HTML)
  • votre adresse IP
  • l’adresse email de l’expéditeur
  • les options d’inscription / désinscription
  • les liens d’affiliation contenus dans vos emails

Par exemple, Gmail recommande d’utiliser une adresse d’envoi différente en fonction du type d’emails que vous faites partir. Et de garder une certaine consistance sur la durée.

Autre point-clé: il est essentiel de faciliter la désinscription à votre mailing list. Cela peut paraître contre-productif, mais, en réalité, cela vous rend moins sujet à être flaggé comme spam, à la fois par les personnes sur votre liste et par les fournisseurs d’email comme Gmail.

Le contenu de vos emails fait aussi toute la différence. Par exemple, inonder vos abonnés d’emails plein de liens d’affiliation peut s’avérer un problème majeur. En fait, si des personnes spamment leurs abonnés avec des liens d’affiliation qui renvoient vers votre site, cela peut affecter vos propres taux de livraison. Alors si vous avez un programme d’affiliation, gardez l’oeil sur la manière dont vos affiliés font votre promotion.

Même avec toutes ces connaissances, vous vous inquiétez de savoir si vous allez, ou non, atterrir dans les spams? Essayez ce test de filtre spam!

 

On fait l’audit de sa boîte de réception

Allons faire un tour dans votre boîte de réception. Sérieusement, ouvrez-la, on attend.

Quels emails ressortent et vous donnent envie de les lire ? Qu’est-ce qui vous donne envie de les ouvrir? Leur objet, leur expéditeur, ce que vous en attendez compte-tenu de ce que vous avez l’habitude de lire de cette personne/marque? Notez les éléments gagnants!

Maintenant, prenez ces emails qui vous plaisent et comparez-les avec ceux que vous avez beaucoup moins envie d’ouvrir.
Qu’est-ce que les emails que vous avez banni, direction poubelle, ont en commun?

Viennent-ils de personnes ou d’entreprises qui vous écrivent un peu trop souvent? Y-a-t-il des points commun dans les mots, le style, les expressions utilisées dans l’objet de l’email?

Un email peut très bien réussir tous les test du filtre spam dont nous avons parlé ci-dessus, mais il doit aussi passer le test humain. Savoir ce qui fonctionne ou pas, pour vous, vous donnera une idée de ce qui se passe dans la tête (et la boîte de réception) de vos lecteurs.

 

On se concentre sur le contenu

Une fois que votre email a atterri dans la boîte de réception grâce à son objet fantastique, vous atteignez un point crucial: le contenu de l’email.

Un contenu de qualité ne vous permet pas uniquement de réussir votre objectif à court-terme, comme d’amener du trafic sur votre blog, il sert aussi à convaincre les lecteurs d’ouvrir votre prochain email.

Ne nous dites pas que vous n’avez jamais arrêté de lire les emails que vous recevez de certaines marques / personnes parce qu’ils vous ennuyaient à mourir…

Il y a une bonne et une mauvaise nouvelle, 2-en-1:

 

Il n’y a pas de recette magique universelle pour écrire un bon email.

Certains vous diront d’écrire des emails courts, d’autre vous diront d’en écrire des longs. Certains vous diront de leur donner un look le plus simple possible, d’autres ne jurent que par les mises-en-pages alambiquées.

Notre meilleur conseil en la matière: expérimentez ! Et ne gardez que ce qui fonctionne pour vous. Mais voici, tout de même, quelques petites choses à garder en mémoire:

 

Soyez utile. Promo après promo peut rapidement fatiguer. Mais si vos emails offrent une information utile, ils feront votre réputation auprès de vos lecteurs. Et cela signifie un meilleur taux d’ouverture global.

 

Soyez personnel. Si mettre le prénom du destinataire dans le corps du texte est une tactique marketing populaire ces temps-ci, ce n’est pas ce que nous voulons dire par personnel. À la place, essayez d’écrire à vos abonnés comme si vous écriviez à des amis: respectueux mais pas coincé. Engagez vos lecteurs avec un contenu qui est non seulement informatif, mais aussi agréable à lire!

 

Limitez les distractions. Le monde est plein de distractions. Vos emails ne devraient pas l’être. Une mise-en-page qui explose de contenu ou qui apporte plus de confusion qu’autre chose ne sert pas votre propos. De plus, elle risque de ne pas ressortir correctement sur les appareils mobiles. Jetez un œil sur vos emails dans les différents formats auxquels vous pouvez les envoyer, et assurez-vous qu’ils soient lisibles facilement!

 

Qu’est-ce que toutes ces choses ont en commun ?

Elles se concentrent, avant tout, sur l’expérience de votre lecteur.

 

Mettre vos emails entre les mains de vos lecteurs, ou dans leur boîte de réception, n’est pas une question de chance. C’est une question d’appréhender les choses de leur perspective, et de leur envoyer le type de contenu qu’ils ont envie de lire !

 

Alors, quand vous regardez votre boîte de réception, qu’y trouvez-vous ?

Quelles sont les différences entre les emails que vous aimez ouvrir, et ceux qui partent en rangement vertical ?

Partagez vos idées dans les commentaires ci-dessous !

 

Article invité rédigé par Audrey Julienne, la fondatrice et chief evangelist de RDE Marketing

Votre base de données : une mine d’information pour personnaliser votre emailing

Votre base de données : une mine d’information pour personnaliser votre emailing

Maintenant que la communication est plus rapide entre fournisseurs et distributeurs, vous avez de plus en plus de mises à jour à effectuer. Que ce soit sur les changements de références, les stocks, les prix ou les photos, ces changements qui s’effectuent au quotidien sont devenus des surcharges de temps non négligeables.

Avoir une plateforme unique de gestion de vos produits et de votre e-commerce est primordiale. La synchronisation des fiches produits est faite en temps réel sur le site ce qui permet d’afficher un catalogue produit toujours à jour à vos clients.

La communication avec vos clients passe par votre site mais pas uniquement.

 

Votre base de données : une mine d’information pour personnaliser votre emailing

Pour maintenir une relation privilégiée avec vos clients, un mail personnalisé dès le titre qui donne une idée de la relation que vous souhaitez mettre en place avec le destinataire :

« Belinda vos produits préfères sont en promotion ! »

Comment personnaliser votre emailing ? Avec les Datas collectées disponible dans votre base de données. Elle contient toutes les informations des achats de vos clients et les produits les plus commandés. Sélectionnez directement les produits favoris et complétez-les avec des produits recommandés en déclinant les couleurs ou les sous catégories correspondant aux produits.

Transformez l’emailing standard en catalogue de produit pour Belinda avec ses produits et gagnez en fidélité.

 

Offrez du privilège avec des ventes privées à vos VIP

Le printemps approche et vous êtes en cours de réalisation du nouveau catalogue pour votre prochaine collection. Un travail de taille s’impose sur votre base de données produit avec import des informations produits de vos fournisseurs : photos, description, fiche technique. La traduction en différentes langues du même produit. Privilégiez une plateforme cloud où tous les corps de métiers (marketing, chef de produit, directeur, commercial) pourront se connecter.

Une fois les nouveaux produits sélectionnés envoyez les en avant-première à vos clients les plus fidèles, un catalogue PDF dans une newsletter personnalisée. Faites passer le message que lui seul est au courant mettez en avant vos produits et son aspect VIP avec la personnalisation des produits.

 

Libérez vos stocks en les mettant en 1ere ligne

Invendus, stocks limités ou fin de collection, rien est perdu, vérifiez dans votre base de données avec le tableau de bord, les produits à déstocker.

Sélectionnez-les et créez une campagne sur tous les fronts en omnicanal.

Envoyez simultanément votre sélection d’article sur votre site e-commerce sur les Market place et en newsletter.

« Déstockage fin de collection -50% » « code promo DESTOK profitez-en sur les articles sélectionnés »

Faites une pré-sélection des produits et laissez un lien pour permettre le parrainage ou le partage afin de faire profitez ses amis.

 

La Newsletter que pour l’e-commerce ?

Absolument pas fournisseurs, détaillants, commerciaux, préparez vos rendez-vous clients en envoyant le catalogue personnalisé de votre client avec les nouvelles collections les nouveaux tarifs personnalisées. Assurez-vous que vos clients reçoivent un accès à votre catalogue produit avec un login et mot de passe.

Offrez une visualisation en amont à vos clients des nouvelles collections ou produits avant le rendez-vous du commercial, vous y gagnez du temps et renforcez la communication avec vos partenaires. Votre client désire la dernière collection en priorité et son rdv est dans trop longtemps ne ratez pas une vente envoyez lui la nouvelle collection en catalogue via newsletter et offrez-lui la possibilité d’y accédez tout seul quand il le souhaite avec son accès privé.

 

Augmentez vos ventes en diffusant plus souvent vos produits

Informez plus souvent vos partenaires de vos nouveautés et diffusez dans toutes les langues en fonctions des pays de chacun.

Vous avez bien compris la communication entre vos clients et partenaires est tout aussi important une bonne gestion de sa base de données produit.

Elle permet à chaque corps de métier de se connecter directement à la même base de données et de mettre les informations propres à son secteur, optimisez votre stratégie marketing et communiquez plus. Finalement gagnez du temps et de l’argent.

Marketing automation : définition, objectifs et scénarios

Marketing automation : définition, objectifs et scénarios

A l’heure où l’internaute est plus que jamais sollicité et confronté à de la publicité qu’il ne juge pas être pertinente à cause d’un manque de personnalisation et d’une répétition élevée des messages, de nouveaux outils marketing font leur apparition pour répondre à la montée en puissance des adblockers et proposer des messages pertinents. C’est notamment le cas du marketing automation qui est est de plus en plus utilisé par les entreprises pour répondre aux nouvelles attentes des internautes qui sont désormais plus réceptifs aux messages qui leurs sont adressés personnellement.

 

Qu’est ce que le marketing automation ?

Le marketing automation en quelques mots

 

Le marketing automation, appelé également marketing automatisé, désigne les pratiques par lesquelles une action marketing (mailing, emailing, appel téléphonique, etc.) est automatiquement déclenchée lorsqu’un client ou prospect entreprend une action spécifique ou lorsqu’un événement se produit. Lorsque l’on parle de marketing automation dans le domaine de l’emailing, on se confronte aux notions de trigger marketing, de scénarios et d’auto répondeur qui font partie intégrante de cette pratique.

 

Pour ce faire le marketing automatisé se repose sur la construction de scénarios de campagne qui vont être différents en fonction de l’objectif visé. Il va permettre de s’adresser aux clients de manière personnalisée en fonction des informations détenues dans la liste de contact et du comportement du client.

 

Pourquoi avoir recours au marketing automation ?

Les avantages par rapport à l’emailing marketing classique

 

1. Gain de temps et en productivité:  utiliser un outil de marketing automation permet d’économiser du temps sur la préparation des campagnes d’emails en établissant une seul fois un scénario automatisé qui fonctionnera ensuite de manière autonome.  Cela permet d’optimiser la productivité en se concentrant sur les phases de conception, d’analyse, de réflexion et d’optimisation des campagnes qui nécessite une intervention humaine.

 

2. Fidéliser la clientèle : le marketing automatisé permet de mieux interagir avec le client et peut être utilisé pour l’envoi de mailings relationnels. Il va permettre de montrer au client qu’il est important pour l’entreprise et de créer une relation sur le long terme avec lui en programmant des interactions régulières.

 

3. Augmenter les revenus : Un outil d’automatisation a un effet positif sur les performances. L’envoi de mail automatique ciblé contribue à l’augmentation de la somme des profits attendus sur la durée de vie du client (customer lifetime value). Cela va se traduire par une hausse de la fréquence d’achat et du panier moyen. Ce n’est pas tout, il permet également une augmentation du taux de conversion et un taux de ré-achat en nette hausse.

 

Quelques chiffres sur l’email marketing automatisé

 

Le marketing automation se révèle être particulièrement efficace par rapport à l’email marketing. En effet pour 64% des internautes*, les messages de type trigger marketing sont plus intéressants à lire que ceux présents dans les campagnes de masse.

 

De plus, comme le montrent les chiffres ci-dessous dans un contexte B to C,  les campagnes d’emailing automatisées sont performantes et génèrent de très bons résultats :

 

  • 41% de taux d’ouverture en moyenne**
  • 6% de taux de transformation en moyenne**
  • 19% des consommateurs reviennent sur le site suite à l’envoi d’un email d’anniversaire personnalisé**
  • Suite à l’envoi d’emails relationnels de type fidélisation, 33% des clients effectuent un nouvel achat sur le site**

LE MARKETING AUTOMATION, C’EST COMPLIQUÉ ?
AVEC SARBACANE, RIEN DE PLUS SIMPLE

Vous aussi, lancez-vous dans le marketing automation ! Commencez dès maintenant à créer vos scénarios automatisés et constatez immédiatement les résultats.

Simple & Rapide • Support tél. gratuit • 100% français 🇫🇷

 

Quelques exemples d’emails automatiques:

 

L’email de bienvenue

L’email de bienvenue est un incontournable. Il est envoyé immédiatement après l’inscription ou la création d’un compte. C’est le premier point de contact avec l’entreprise : il va marquer le début de la relation avec le client et lui montrer un aperçu des futurs messages qu’il va être amené à recevoir de votre part.

 

Email de bienvenue

 

L’email d’anniversaire

L’envoi d’un email à l’occasion de l’anniversaire du client est un élément essentiel pour le fidéliser et le pousser à réaliser un nouvel achat sur le site. Il offre un bénéfice en terme d’image pour l’entreprise et contribue à l’amélioration de la satisfaction des clients. Bien souvent cet email est accompagné d’un cadeau et/ou d’une offre de réduction adaptée au profil du client.

 

 

L’email de mise à jour des coordonnées

Dès qu’un client va procéder à une modification de ses coordonnées, l’envoi d’un email de notification sera automatiquement déclenché pour lui avertir de la prise en compte de son changement. Généralement ce type de mail peut être utilisé pour confirmer à l’internaute  tout changement concernant l’adresse email, mot de passe, numéro de téléphone ou encore coordonnées postales.

Mail modification coordonnées

 

Le marketing automation permet donc aux marques de recruter de nouveaux clients en envoyant des messages pertinents et personnalisés à la bonne personne au bon moment. Ce n’est pas tout, il permet la combinaison de différents canaux tels que l’email, le SMS ainsi que landing pages. Certaines solutions proposent la création de campagnes omni-canal, c’est le notamment le cas de Sarbacane.

 

Automatiser vos envois d’emails avec Sarbacane

 

Avec Sarbacane, concevoir un scénario de campagne automatisé n’a jamais été aussi simple. La création d’une campagne omnicanale combinant l’envoi d’un email marketing de manière automatisée et l’envoi de SMS dans un même scénario ne prend que quelques minutes.

 

 

Voici les étapes clés pour déterminer comment créer un scénario automatisé avec Sarbacane

 

1. Choisir la condition de déclenchement

 

La création des scénarios s’effectue à partir d’une condition de déclenchement appelée également point d’entrée. Elle est le plus souvent liée aux informations présentes dans votre liste de contacts.  Pour l’heure, Sarbacane offre la possibilité d’utiliser 3 scénarios prédéfinis basés sur 3 déclencheurs :

 

  • Bienvenue : il permet de déclencher l’envoi d’un email automatiquement dès qu’une entrée est enregistrée dans votre liste, vous pouvez ensuite programmer des emails ou SMS supplémentaires en différé. (Ex : inscription newsletter, création d’un compte, inscription à un programme de fidélité)

 

  • Date : l’envoi du mail automatique est effectué à partir d’un champ date dans votre liste dès que la date du champ est atteinte. (ex : mail d’anniversaire du client, anniversaire d’inscription, date du dernier achat, date de renouvellement contrat)

 

  • Mise à jour: dès qu’un champ spécifique de votre base de données est modifié, un email automatique est envoyé. Vous pouvez choisir le champ de votre choix.

 

2. Définir le délai avant l’envoi d’un second message email ou SMS

 

Après avoir choisi votre condition de déclenchement initiale, il est possible de programmer l’envoi d’e-mails et/ou d’SMS supplémentaires immédiatement après l’envoi du premier message, ou de le différer pour qu’il s’envoie automatiquement après X heures/jours. A vous de créer votre scénario sur-mesure.

 

Bien entendu, vous pouvez ajouter à votre scénario autant de messages que vous le souhaitez. Le tout est de construire une stratégie marketing cohérente et d’analyser les résultats de chaque email de votre scénario pour l’optimiser en continu.

 

3. Ajouter au scénario une seconde campagne automatisée (Optionnelle)

 

Il est également possible de créer des scénarios plus élaborés en créant une seconde campagne qui sera complémentaire à la première. Pour ce faire, il est possible de combiner l’utilisation de plusieurs déclencheurs.

 

Quelques exemples de scénarios automatisés exploitant les différents déclencheurs proposés par Sarbacane.

 

Exemple 1 : Changement de statut d’une commande

 

Le premier scénario est le cas d’un client qui a passé une commande chez un e-commerçant et qui va voir sa commande changer de statut. La condition de déclenchement sera dans notre cas la mise à jour du champ “statut de livraison” dans la base de données.

 

  • Dès que le statut de livraison passera du statut “en cours de traitement” à “expédiée”, l’envoi d’un premier message email au client sera déclenché de manière automatique et immédiate afin de l’informer de l’expédition de sa commande.

 

  • Un second message email lui sera ensuite envoyé avec un délai différé de 15 jours pour réaliser une enquête de satisfaction suite à la livraison du colis afin d’identifier les potentiels points d’amélioration concernant le délai d’expédition, l’emballage et les possibilités offertes en cas d’absence du client.

 

Exemple 2 : Scénario de fidélisation suite à un premier achat

 

Le deuxième scénario est plus axé sur le marketing relationnel avec la mise en place d’un programme de fidélisation, le déclencheur de ce second scénario sera la date du premier achat.

  • En premier lieu, un email de remerciement sera envoyé au client immédiatement et automatiquement après la date de son premier achat afin de préparer la future relation avec lui.

 

  • L’envoi d’un second email avec un délai différé de 3 jours sera ensuite déclenché pour proposer au client d’adhérer au programme de fidélité et lui présenter les avantages à adhérer au programme (ex : réduction le jour de son anniversaire, des promotions régulières, offres exceptionnelles ponctuelles).

 

  • Enfin un troisième message SMS avec code promo exceptionnel de – 20% sera envoyé au client avec un délai de 15 jours, cela permet d’inciter le client à passer une seconde commande pour ensuite le fidéliser.

 

Voici maintenant un dernier exemple de scénario plus complexe qui va combiner l’utilisation de plusieurs campagnes automatisées

 

Exemple 3 : Scénario de bienvenue et anniversaire client

 

La création de ce troisième scénario se déroule en deux étapes. On va un premier temps créer un scénario de bienvenue qui sera ensuite complété par un second pour souhaiter un bon anniversaire au client et l’inciter à acheter à nouveau.

 

  • Pour le scénario de bienvenue, le déclencheur utilisé sera la création d’un nouveau compte client qui va se matérialiser par l’ajout d’une nouvelle ligne dans la base de données. Cette action va déclencher immédiatement l’envoi d’un mail de confirmation de création de compte.

 

  • Ensuite, l’envoi d’un second email sera déclenché avec un délai différé de 3 jours pour lui souhaiter la bienvenue en lui présentant rapidement les fonctionnalités du site et les différents services dont il bénéficie.

 

  • Enfin, un troisième email sera envoyé avec un délai différé de 15 jours: une newsletter pour le tenir informer des nouveautés et des offres promotionnelles proposées par l’entreprise.

 

  • En complément, une seconde campagne automatique est créée en utilisant le déclencheur date. Ici la date choisie sera la date d’anniversaire du client. L’envoi d’un SMS sera donc automatiquement déclenché le jour de l’anniversaire du client, le contenu du SMS sera un message d’anniversaire personnalisé accompagné d’un code promotionnel.

 

 

Plus efficace et plus rentable que l’email marketing classique, le marketing automation vous fera économiser un temps précieux en envoyant automatiquement le bon message à la bonne cible au bon moment. Vous avez à présent toutes les clés en main pour réussir à créer une campagne automatique en toute simplicité avec Sarbacane.

 

 

Sources des chiffres :

*etude de object 23

**infographie de Shopymind : Les statistiques de l’email automatisé (2015)

Emailing : 5 bonnes pratiques pour bien démarrer 2018

Emailing : 5 bonnes pratiques pour bien démarrer 2018

L’emailing peut être un outil marketing très efficace, à condition que vos campagnes soient personnalisées et déclenchées au bon moment. Nous vous proposons 5 aspects sur lesquels travailler en 2018 : légalité, contenu, segmentation, personnalisation et responsive.

Passons donc en revue les bonnes pratiques qui amélioreront la performance de vos campagnes.  

 

La légalité

Votre email doit respecter la législation en vigueur : vos destinataires doivent avoir donné leur accord préalable. Le plus simple consiste à inclure une case à cocher dans le formulaire d’inscription en ligne. Cette règle paraît évidente mais elle ne l’est pas dans les faits : nous avons tous fait l’expérience du spamming, c’est-à-dire de ces mails en série qui contaminent votre boîte aux lettres, même après s’être désabonné !

Intégrez un lien pour se désabonner : un internaute peut regretter sa souscription et s’être abonné par erreur. Vous évitez ainsi d’avoir un contact inutile dans votre base de données et vous évitez le spamming, l’une des pires publicités qui soient pour une marque.

Protection des données utilisateur : échéance le 25 mai 2018

Le parlement européen a pris de nouvelles dispositions sur la protection des données : toute entreprise amenée à collecter les données de ses clients doit être en conformité avec les nouvelles règles de GDPR (General Data Protection Regulation) le 25 mai 2018 au plus tard.

Ces règles renforceront la transparence sur les méthodes de collecte de l’information et la façon dont elle est traitée en interne. Tout incident portant atteinte aux données client devra être rapporté au CNIL dans un délai de 72 heures. Les sanctions en cas de non-respect de ces règles vont du simple avertissement à une amende colossale dont nous tairons le montant… Pour 2018, soyez à jour sur le sujet !

 

Le contenu

Votre contenu doit être votre carte de visite. Plus il sera visuel (galerie photos, vidéos, infographie schémas…) et intéressant, plus il sera facile d’obtenir des contacts qualifiés. Votre base de données dépend directement des posts, pages fixes et landings que vous créez. Donnez donc une importance capitale au contenu :

  • Des textes complets d’au moins 500 mots
  • Des H1 et des H2 pour aérer le texte et le structurer
  • Des phrases courtes et claires. Pas de paraphrases !
  • Des visuels : l’image doit être centrale dans votre communication digitale.

Nota : proposez à vos visiteurs de souscrire à la newsletter quand il quitte la page web, non quand ils arrivent sur la page (pratique jugée invasive).

 

La segmentation

Votre base de données doit être segmentée… à plusieurs reprises ! C’est la seule manière pour éviter d’envoyer un mail au mauvais destinataire :

  1. La première segmentation doit faire intervenir des données démographiques, comme l’âge, le sexe, le lieu de résidence…
  2. La 2e concernera le parcours d’achat de l’internaute et son historique de navigation.
  3. La 3e devra tenir compte de la saisonnalité (périodes spéciales telles que Noël ou les grandes vacances d’été).

Mais ce n’est qu’un début ! Ne vous arrêtez pas à ces segmentations élémentaires : actualisez votre base de données (retirez notamment les mails inactifs ou les adresses erronées) et apprenez à connaître vos clients.

conseils emailing

 

La personnalisation

L’analyse du comportement est INDISPENSABLE pour personnaliser un email. Et cette analyse prend du temps :

  • Quand l’internaute s’est-il connecté ?
  • Quelles pages a-t-il visitées ?
  • Combien de temps est-il resté sur la page ?
  • Quels produits ou services a-t-il achetés ?

L’ A/B testing est une façon simple de comparer deux emails, deux éléments visuels ou deux campagnes entre elles. Ce test intervient quand vous manquez d’infos et permet de personnaliser un peu plus votre emailing.

Vous pouvez – par exemple – placer le Call To Action (CTA) à deux endroits différents et observer quel email reçoit le meilleur taux de clic.

Remarque : saluez toujours votre destinataire par son prénom et pensez à jouer sur la couleur. Chaque couleur est associée à une émotion : elle doit être en relation avec votre contenu et le destinataire.

 

Le responsive

Selon un rapport de la SNCD, 72% des utilisateurs âgés de 16 à 65 ans ont un smartphone en 2017 : c’est 33% de plus qu’en 2014.

Plus de 97% des internautes ont utilisé leur boîte mail au moins une fois au cours des 12 derniers mois et 81% sont abonnés à des newsletters (6,4 en moyenne).

La progression de l’internet mobile est fulgurante, si bien qu’il est crucial pour vous d’avoir une campagne responsive. Autrement dit, les textes, les images et les CTA de votre email doivent s’adapter à :

  • Tous les appareils (smartphone en particulier, mais aussi tablettes),
  • Tout type de mailbox (Gmail, Yahoo, Free…)
  • Tout type de moteur de recherche.

Un email qui se visualise mal sur smartphone ou tablette est un email raté.

Nous espérons que ces quelques bonnes pratiques vous aideront à améliorer vos campagnes 2018 !

 

Article rédigé par Publika.

Comment créer une campagne emailing performante dans le cadre d’une stratégie inbound marketing ?

Comment créer une campagne emailing performante dans le cadre d’une stratégie inbound marketing ?

L’emailing et l’inbound marketing sont deux sujets intimement liés par le content marketing. En effet via votre stratégie d’inbound marketing vous mettez en place des CTA (call to action) vers vos lead magnets.

Le but ? Obtenir l’adresse email des visiteurs de votre site internet.

Pourquoi obtenir leur email ? Afin de mettre en place via l’emailing une stratégie de lead nurturing qui amènera vos leads à penser à vous lorsque le moment sera venu d’acheter.

95% des visiteurs de votre site internet ne sont pour la plupart pas prêts à acheter. Il faut donc leur donner de quoi mûrir leur achat. En leur offrant quelque chose à télécharger, vous leur permettez de faire cela.

Envoyer des mails à ces personnes vous permet d’améliorer vos chances de les revoir sur votre site internet. Sauf que cette fois-ci ça ne sera pas un visiteur lambda : ça sera un lead.

Et un des meilleurs moyens de revoir ce lead sur votre site internet est de travailler vos campagnes emailings. Travaillez vos interactions par mail est le meilleur moyen de voir ces leads prendre contact avec votre équipe commerciale.

 

Du coup comment faire ? C’est le sujet de cet article.

 

D’un point de vue purement emailing

 

L’objet du mail

L’objet du mail c’est le titre du mail. Il fait partie avec le pré-header et le nom de l’expéditeur des 3 choses à optimiser pour améliorer le taux d’ouverture de vos emails.

L’objet de l’email doit donc donner envie au lecteur de l’ouvrir. Il doit pouvoir comprendre la raison pour laquelle il reçoit ce mail et ce qu’il a à gagner s’il l’ouvre.

 

Travaillez le copywriting

C’est là qu’entre en jeu le copywriting. Avant d’aller plus loin, définition (qu’on soit sûr de parler de la même chose) : le copywriting n’est pas une discipline juridique mais la manière d’écrire les titres de vos productions marketing.

Cela est valable pour tout type de production marketing : articles, webinars, livres blancs, noms de page, intitulé d’un Call To Action, objet d’un mail…

C’est un domaine sur lequel les marketers doivent se pencher car c’est applicable à énormément de domaines et cela a particulièrement sa place dans l’emailing.

A vous donc de vous mettre face à une feuille blanche (ou un post-it) et de lister plusieurs façons de rédiger l’objet de votre mail. Essayez plusieurs types d’approches :

  • En exprimant la chose de façon positive ou négative
  • En étant mystérieux
  • En étant le plus synthétique possible
  • En posant une question
  • En alternant le niveau de langage soutenu ou familier
  • Avec ou sans emoji
  • etc.

 

Faire des tests A/B

Pourquoi le copywriting a particulièrement sa place au sein de l’emailing ? Car bon nombre de logiciels d’envoi de campagnes emailing (tels que Sarbacane) permettent de départager vos meilleures idées : en les testant.

On veut tous augmenter les résultats de nos campagnes emailing. C’est pour cela que les éditeurs de logiciels emailing ont trouvé la solution magique : partager la liste d’emails en trois.

  • Le test entre les deux hypothèses est envoyé à deux échantillons de la base de données
  • Le vainqueur est diffusé au reste des destinataires

 

Les deux échantillons sont envoyés en premier, et l‘hypothèse qui obtient la meilleure performance sera envoyée au reste, de manière automatisée. Plutôt simple non ?

C’est donc un automatisme à avoir : ne pas penser qu’on a le meilleur titre sans preuves chiffrées. Cela suppose d’accepter de se remettre en question. Au final cela pourrait vous permettre d’augmenter vos performances.

 

Nom de l’expéditeur

On vous recommande très fortement d’humaniser la relation que vous avez avec vos prospects. Un email de bienvenue de la part de “contact@…” ce n’est pas très chaleureux.

Du coup, qui choisir ? Quel prénom choisir ?

Là-dessus, même état d’esprit que pour l’objet du mail : partir du principe qu’on ne sait pas nous permettra de trouver la solution qui nous amènera le plus de performance.

Vous pouvez aussi choisir de simplement opter pour l’option 100% humaine : mettre le prénom de la personne qui écrit les mails.

Nous recommandons aussi de créer une adresse mail 100% dédiée à l’emailing (au risque de voir la boîte mail de la personne chargée de l’envoi des campagnes emailing complètement submergée).

C’est d’ailleurs cette solution que nous avons choisie au sein d’Inbound Value. si vous le souhaitez, vous pouvez vous amuser à créer un alias qui enverra les mails comme par exemple Cécile de Rostand de Vente Privée.

Si vous voulez choisir le prénom voici les différentes variables à prendre en compte :

 

  • Genre du prénom

Là, il n’y a que 2 possibilités : choisir entre un prénom masculin ou un prénom féminin.

Le fait que votre audience soit majoritairement féminine (ou l’inverse) ne veut pas forcément dire qu’elle sera plus encline à ouvrir un mail d’un expéditeur du même genre. Encore une fois…c’est à tester.

 

  • Types de prénoms

Il y a 3 grands types de prénoms :

  1. Classique
  2. Générationnel
  3. Atypique

 

Classique : Matthieu, Sophie, Pierre, Claire… leur courbe de naissance est toujours assez constante. Les parents prennent peu de risque et ce genre de prénom est littéralement indémodable. D’où le nom de cette catégorie.

 

Générationnel : Christine pour les années 60, Arnaud dans les années 70, Kevin pour les années 90…vous voyez le truc. Une bonne option si vous avez une clientèle issue d’une génération en particulier. Ou si vous arrivez à segmenter votre base en fonction de la date de naissance !

 

Atypique : Le genre de prénom que vous demandez de répéter car vous n’avez pas compris du premier coup. Les prénoms atypiques sont souvent des prénoms empruntés à d’autres cultures et sont donc inhabituels pour nous.

 

Si cette histoire des prénoms vous intrigue, vous pouvez retrouver l’article (en anglais) en cliquant ici. Initialement orienté pour les futurs parents, il est utile pour toute personne curieuse du sujet des prénoms.

 

De retour à nos moutons et à l’emailing dans le cadre d’une stratégie d’inbound marketing.

Une fois que vous avez réussi à augmenter le taux d’ouvertures de votre mail il faut s’attaquer au 2e taux de conversion qui importe vraiment quand vous envoyez des campagnes d’email marketing : le taux de clics au sein de votre email.

Chaque email a un but, avec un lien. Généralement le but étant de faire repasser un ancien visiteur de votre site internet (qui vous a donné son email) dans votre tunnel de conversion (votre site internet).

 

Design du mail

Le design du mail est extrêmement important. C’est le premier critère à l’ouverture : l’œil balaye l’écran et nous dit si oui ou non on a envie de dépenser de l’énergie et du temps à lire le contenu.

Si le design est peu attrayant l’implication du lecteur ne sera pas élevée et les chances pour qu’il clique ne seront pas très élevées…

Avant d’attaquer les quelques points clés du design en email marketing gardez en tête une règle d’or du design sur internet :

Less is more.

 

Autrement dit, il vaut mieux supprimer qu’ajouter des choses.

 

Optimisez le contraste

On peut résumer cette règle en deux points :

  1. Si vous avez un fond clair alors ayez une écriture foncée ;
  2. Et l’inverse, si vous avez un fond foncé ayez une écriture claire.

 

En d’autres mots si vous rendez pas votre texte lisible ne vous étonnez pas si personne ne clique dessus.

Si vous êtes minutieux nous vous avons dégoté un mini-outil afin de tester le contraste : http://web-color.aliasdmc.fr/contraste-couleur-text-fond-wcag.php

Ca peut paraître banal comme ça mais c’est une condition qui rendra votre texte lisible ou non. Et s’il n’est pas lisible, oubliez la performance.

 

Une identité spécifique

Chaque personne reçoit des dizaines, voire des centaines d’emails par jour.

Il faut donc qu’elle situe très très très rapidement de qui est cet email. L’expéditeur de l’email est quelque chose qu’on espère que vous avez déjà traité, car c’est la première partie de l’identification.

La deuxième est dans le choix de votre identité, qui passe d’abord par le contraste des couleurs mais aussi par

  • La structure de votre mail. Comme une page web, qu’est-ce que vous choisissez de mettre en haut, puis en 2e position, etc.
  • Le rappel de votre marque. En d’autres termes : où mettre votre logo ? Quelles couleurs utiliser ?
  • La police d’écriture. Une partie très importante du design. Vous pouvez choisir d’être identifiable grâce à une police bien spécifique.

Voilà, si vous avez traité sérieusement ces différents points vous avez normalement un email prêt à être envoyé.

 

D’un point de vue inbound marketing

Maintenant nous allons nous pencher sur la partie plus spécifique à l’inbound marketing qui vous permettra d’augmenter encore plus la performance de vos efforts en terme de campagnes emailing.

 

Quelle est la source du mail ?

Un peu comme quand les commerciaux se demandent “qu’est-ce qui a initié le RDV ?”, en tant que webmarketeur vous devez annoter le contact d’un tag qui vous permette de savoir facilement si l’email provient…

  • De l’historique, c’était là avant vous. Mettez une date comme ça tout le monde saura à partir de quand le reste de la segmentation sera effectif.
  • De la base de donnée des commerciaux. Ce qui veut dire qu’ils ont déjà été sollicités par votre entreprise. Le mieux serait d’avoir trois sous-catégories sous celle-ci:
    • Les deals perdus
    • Les clients (les deals gagnés)
    • Les prospects sans réponse
  • D’événements. Typiquement si votre entreprise a un stand à un événement vous payez pour une place mais vous payez aussi pour avoir l’email des participants. Ce n’est pas forcément la source la plus qualitative mais ce serait bête de passer à côté d’une base d’emails opt-in pour laquelle votre société a déjà payé.
  • Des lead magnets que vous avez mis en place. Vu que cette partie est entièrement sous le giron des marketers on y a consacré toute une sous-partie.

 

De quel lead magnet cela provient-il ? Quelles sont ses attentes ?

Les lead magnets sont toutes les raisons pour lesquelles les visiteurs sur votre site web ont accepté de donner leur email.

Les visiteurs qui donnent leur adresse email attendent de votre part un message dans lequel vous délivrez votre promesse. La plupart du temps, c’est fait.

Par contre créer des chaînes de mails en lead nurturing se basant sur cette information…c’est plus rare. Alors que vous avez l’autorisation de leur envoyer des mails, et que vous savez ce qui les intéresse !

Pour les réengager il faut donc se remettre dans le contexte dans lequel ils vous ont donné leur adresse. Car derrière cela se cachent les attentes du lead. Ou plutôt ce qu’il espère de votre part.

Généralement vous savez aussi quel sujet l’intéresse et/ou sa maturité vis à vis de ce sujet.

 

Quel est le contexte ?

D’un point de vue plus général remettez-vous encore une fois à la place du client : dans quel cadre avez-vous obtenu cet email ?

Ecrire des mails appropriés au contexte du prospect est le meilleur moyen d’être pertinent et ainsi d’engager la personne.

 

Dans quelle étape de la buyer journey est le prospect ?

La buyer journey est le processus par lequel passe un prospect afin de prendre une décision quant à son achat.

A vous de savoir si la personne est plus dans une phase où elle réfléchit encore ou bien elle est d’ores et déjà engagée dans la mise en place et compare les possibilités du marché.

On ne recherche pas les mêmes informations à ces deux stades de la réflexion.

Mettre en place une chaîne de mails dédiée aux nouveaux arrivants par étape de la Buyer Journey est une des bonnes pratiques en terme d’email marketing au sein de votre stratégie inbound.

C’est l’occasion de leur demander quels sont les sujets qui les intéressent afin d’encore mieux les segmenter via du contenu pertinent.

 

Quel est le but de l’email ?

La segmentation de vos bases d’emails en fonction de la source, du sujet qui intéresse la personne ainsi que de la Buyer Journey, sont des choses à faire. Mais il ne faut pas perdre de vue une des règles d’or de l’emailing quand vous êtes dans une démarche d’inbound marketing : un objectif de performance par message.

Si vous multipliez les actions à faire par vos leads vous minimisez vos chances de conversions. Restez simple : une idée et une action possible par campagne.

A vous de mettre en place un Call To Action simple et visible. Pas besoin de faire quelque chose de flashy. Un bon contraste fait l’affaire et ne peut qu’aider à améliorer votre taux de conversion.

 

Le mot de la fin

Voilà, si vous appliquez tous ces conseils, vous serez sur de bons rails dans votre stratégie de lead nurturing. L’emailing est le levier privilégié pour l’inbound marketing en terme de lead nurturing.

Le social media et le social selling sont aussi des choses à ne pas sous-estimer, d’autant plus si votre cible est très active sur un réseau social.

Cependant, dans la méthodologie inbound marketing, le but n°2 est convertir. Qui en d’autres termes signifie obtenir l’adresse email du visiteur.

L’étape 3 de la méthodologie est de vendre. Cela consiste en deux choses : le lead nurturing, puis la prise de RDV avec les commerciaux.

Si vous êtes au pôle marketing, vous ne pouvez pas vraiment influer en termes de vente puisque vous ne parlez pas directement aux prospects.

Par contre, vous pouvez mettre en place une stratégie de lead nurturing via de l’emailing afin que vos visiteurs se transforment en prospects et prennent RDV avec vos commerciaux.

 

 

Article invité rédigé par Marc Sauvage, fondateur de l’agence Inbound Value.