En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici.

×

Blog Sarbacane

Retrouvez sur le blog les bonnes pratiques de l’emailing, actualités de nos produits et du marché de l’email marketing

Blog Sarbacane

Sarbacane le logiciel Posts

Rencontre avec la Responsable du Studio Sarbacane

Studio Sarbacane est un nouveau service qui vient en aide à tous les utilisateurs de Sarbacane afin de créer et/ou d’améliorer l’aspect graphique de leurs messages.

Rencontre avec la Responsable du Studio Sarbacane.

Studio Sarbacane

1/ Bonjour, peux-tu te présenter en quelques phrases ?
Bonjour ! Je suis Responsable du Studio Sarbacane. Passionnée par le e-commerce, je baigne dans l’univers de l’e-mailing et de la relation au client depuis plus de 2 ans au travers d’expériences qui m’ont mené tour à tour en agence puis au sein d’un Vépéciste.

La solution Sarbacane connaît une forte croissance

la société Sarbacane Software, portée par la solution Sarbacane vient de connaître une croissance de 70 % de son Chiffre d’Affaires.

Mathieu Tarnus, Directeur Marketing de la société explique cette tendance :
« Nous souhaitions nous rapprocher de nos clients en offrant de plus en plus de services autour du logiciel. La proportion « services » devenant trop importante notamment avec la mise à disposition de nos clients d’une plateforme de routage professionnel, nous avons profité de la sortie de la version 3 du logiciel pour revoir notre modèle économique, passant ainsi d’un modèle de vente « à la licence » à un modèle « par abonnement périodique». Ce changement est un franc succès, plus de 3000 entreprises sont passées à la nouvelle version. L’augmentation significative de notre Chiffre d’Affaires vient du fait qu’en 2009, nous fêtons la première année de mise en service de la nouvelle version. Nous profitons donc pour la première fois des renouvellements d’abonnement de nos clients en plus de l’acquisition de nouveaux.« 

3 500 clients font déjà confiance à Sarbacane 3, lancé en mars 2008.
Au total, ce sont plus de 10 000 entreprises en France qui utilisent Sarbacance pour répondre à leur problématique d’e-mailing.

Sarbacane 3 donne pleine satisfaction à ses utilisateurs

Depuis mars 2008, les nouveaux utilisateurs de Sarbacane 3 ont été nombreux à répondre à l’enquête de satisfaction, envoyée quelques jours après l’activation de la licence.

Ainsi, sur une échelle de 1 à 5, la majorité a été pleinement satisfaite par l’installation et le design (4,5 / 5 et 4,2 / 5 respectivement).
La fonction de test avant envoi d’une campagne, et l’envoi à proprement parler est également plébiscitée (4,2 / 5).
Les fonctionnalités de filtres, d’éditeurs .html, de déliverabilité, de tracking et de supports techniques obtiennent des notes variant entre 3,5 / 5 et 4 / 5.

pack 3D SB3

Les bons tuyaux pour utiliser efficacement Sarbacane 3 et ainsi optimiser vos campagnes d’e-mailing

Cette nouvelle rubrique a pour but de vous donner toutes les meilleures astuces pour délivrer au mieux vos messages. Qu’ils soient à destination de vos clients, des prospects, de l’interne, ou encore des partenaires, il est impératif que l’e-mailing soit accrocheur, donne envie d’être ouvert et d’être lu, et surtout qu’il ne soit pas considéré comme spam.

La frontière entre le spam et l’e-mailing tend à se rapprocher. Il est de plus en plus fréquent d’observer que certaines campagnes sont considérées comme indésirables car les filtres antispam ont du mal à distinguer clairement la différence entre un email à caractère commercial, une newsletter et un phishing par exemple.

Si la lutte contre le spam est encore longue, il existe cependant des règles à respecter afin d’aider votre campagne à contourner les filtres mis en place par vos destinataires.

Première leçon de notre rubrique « trucs et astuces » : adoptez un titre sans équivoque.

L’objet d’un courrier indésirable est souvent constitué sur le schéma suivant : un titre évocateur tout en majuscule suivi d’une flopée de points d’exclamations et/ou d’interrogations.

100 % GRATUIT !!!!!!!!!!!!
UNE OFFRE RENVERSANTE !!!!!!!!
ÊTES VOUS SUR DE VOTRE CHOIX ????????

Si il est très rare d’observer une campagne de marketing direct qui est titrée de cette façon, sachez que deux points d’exclamation ou d’interrogation peuvent suffire pour que le message soit identifié comme spam.

Par ailleurs, il n’est pas rare d’observer que le titre peut-être légèrement modifié en fonction que votre destinataire utilise un environnement Mac ou PC. Ainsi le –ç ou le –ë peut-être incompris par un système et être transformé en symbole type –# ou en chiffre type -4. Suffisants pour que les logiciels et serveurs antispam en déduisent qu’il s’agisse d’un pourriel … !

Nous aurons l’occasion de revenir sur le fonctionnement d’un spam et la façon dont il est identifié dans de prochains posts.

Go Top

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici.

×