En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici.

×

Blog Sarbacane

Retrouvez sur le blog les bonnes pratiques de l’emailing, actualités de nos produits et du marché de l’email marketing

Blog Sarbacane

Webmarketing Posts

9 Outils de Veille Essentiels et Gratuits pour Surveiller vos Concurrents !

9 Outils de Veille Essentiels et Gratuits pour Surveiller vos Concurrents !

Surveiller ses concurrents ne signifie pas « copier » ses concurrents. En Webmarketing, il est essentiels de comprendre comment fonctionnent les business models dont le domaine d’activité est proche du vôtre, pour mieux anticiper la concurrence et vous adapter au marché.

Une bonne surveillance se fait sur la base de nombreux critères :

  • Quelles sont les stratégies de vos concurrents en termes de visibilité ?
  • Où en est leur e-réputation ? Et la vôtre ?
  • Qu’est-ce qui se dit sur eux ?
  • Comment organisent-ils leurs stratégies inbound marketing ?

En recherchant toutes ces réponses, vous aurez accès à une mine d’information capitale pour établir à votre tour les stratégies qui feront contre pied à vos concurrents.

Pour cela, nous vous avons listé 9 outils gratuits et indispensables qui vous aideront à garder un oeil attentif sur l’activité de vos rivaux du web au quotidien.

 

1. Google Alertes

Plus vraiment besoin de le présenter. Google Alertes vous envoie un email dès que du contenu susceptible de vous intéresser est publié et disponible sur le web.

Entrez vos mots-clés ou le nom de vos concurrents, choisissez la fréquence à laquelle vous souhaitez être tenu au courant, les sources à partir desquelles chercher, etc…

Le fait de recevoir un email est un plus lorsque l’on se déplace beaucoup et qu’on n’a accès qu’à son smartphone et sa boîte mail.

google alertes

 

2. TalkWalker Atlerts

TalkWalkerAlerts est une alternative à Google Alertes. Sur le principe, le fonctionnement est exactement le même.

Mais les résultats semblent être un peu différents de Google Alertes. A vous de tester les deux et de choisir celui qui vous paraît le plus pertinent !

Utilisez les deux pour une veille concurrentielle encore plus complète !

veille concurrentielle gratuit

 

3. RSS Feed Reader

Cette extension Google Chrome extrêmement simple vous permet de suivre en temps réel des blogs et sites via des flux RSS.

D’un simple clic, vous accédez aux derniers articles parus sur l’ensemble des blogs que vous avez enregistrés depuis une petite fenêtre en haut à droite de votre navigateur.

L’outil se met à jour en temps réel et vous informe du nombre d’articles non lus à l’aide de notifications, pour ne jamais en louper un.

RSS Feed Reader vous permet alors non seulement de préparer une veille informative, mais également de surveiller les dernières parutions et actualités sur les sites de vos concurrents.

rss feed reader

 

4. SEMrush

SEMrush vous permet de surveiller les performances SEO/SEM de vos concurrents, autrement dit leur visibilité sur Google. Entrez vos mots-clés et vérifiez qui vous dépasse, pourquoi, quels sont les budgets publicitaires de vos concurrents, etc…

Cet outil est en grande partie gratuit, la version payant permet notamment de vous générer des rapports automatiques, de suivre de nombreux mots-clés et pages. Mais en version gratuite, vous avez déjà accès à un grand nombre d’informations pertinentes !

seo sem veille

 

5. Feedly

Feedly est un espace personnel sur lequel vous retrouvez tous les contenus qui sont susceptibles de vous intéresser.

Définissez vos préférences telles que des sites d’information favoris, des blogs, des chaînes YouTube…Indiquez vos mots-clés et Feedly vous propose en continu une veille personnalisée. Vous pouvez également partager vos collections avec vos collègues.

Feedly possède également une extension pour Google Chrome.

feedly flux rss

 

6. Instapaper

Instapaper vous permet de sauvegarder n’importe quel type de contenu (articles, photo, vidéos…) afin de le lire plus tard.

Cette appli web est accessible sur tout support afin de pouvoir consulter vos contenus enregistrés à n’importe quel moment.

Vous pouvez y ajouter des notes, des commentaires et mettre en surbrillance des passages qui vous intéressent. Une extension Google Chrome est disponible.

instapaper veille concurrentielle

 

7. Readability

Readability repose sur le même principe qu’Instapaper mais propose de nombreux outils complémentaires comme une extension Chrome, une application Android/Apple, un navigateur optimisé, des clients Twitter avec Readability intégré, etc…

L’application met également à disposition des outils destinés aux développeurs : boutons « Lire plus tard »,  une API et un guide de publication pour publier des articles clairs et lisibles.

readability

 

8. Tweetdeck

Tweetdeck est un tableau de bord Twitter, permettant de gérer plusieurs comptes à la fois. Quel rapport avec la veille ? Et bien sachez que Twitter est un formidable outil de veille grâce à un moteur de recherche très poussé.

Tweetdeck permet notamment d’enregistrer des recherches afin de savoir en temps réel ce qui se dit sur un mot-clé, sur un sujet particulier, sur un utilisateur, sur un hashtag, etc…

Vous pouvez « Ajouter une colonne », entrer votre mot-clé et demander à Tweetdeck de n’afficher que les tweets en français par exemple, ou les tweets les plus populaires sur ce mot clé, ou seulement ceux mentionnant un utilisateur spécifique… comme un concurrent !

Une colonne s’ajoutera à votre tableau de bord et vous montrera en direct tous les tweets correspondant à vos critères.

tweetdeck

9. Follow

Permet d’obtenir une vue d’ensemble de n’importe quel site web de vos concurrents et surveiller leur trafic, leurs visites, leur référencement, etc…

La version gratuite vous permet déjà un bel éventail d’informations à condition de créer un compte. Follow dispose d’une extension Chrome et Firefox pour analyser un site d’un seul clic.

Très pratique pour étudier rapidement un site qui semble vous faire de l’ombre, et comprendre pourquoi !

follow analytics

 

BONUS! Mention (payant)

Une application en ligne extrêmement pratique et complète qui scrute le web pour vous à la recherche d’un sujet particulier.

Entrez par exemple le nom de votre entreprise ou celle de vos concurrent pour savoir ce qui se dit sur les réseaux sociaux, sur des forums, dans les actualités, etc…

Mention vous propose également des rapports statistiques très complets pour évaluer votre e-réputation au jour le jour.

Des tas d’autres options sont disponibles pour effectuer une veille à la fois concurrentielle et informative efficace, le tout à travers une interface agréable et ergonomique.

mention e-reputation

#Emailing : Tous les Chiffres Clés et Statistiques à Connaître Absolument

#Emailing : Tous les Chiffres Clés et Statistiques à Connaître Absolument

Saviez-vous que plus de 200 milliards d’emails transitent chaque jour dans le Monde ?

Des chiffres comme celui là, il y en a des tas. Nous avons sélectionné pour vous 59 statistiques plutôt impressionnantes au sujet de l’emailing et de l’email en général. En France, dans le Monde, en B2B ou B2C… ces chiffres parfois vertigineux risquent d’en surprendre plus d’un.

Accrochez vous !

 

SOMMAIRE

I. L’Email dans le Monde

a. Quelques données générales
b. Ouvertures moyennes des emails dans le Monde
c. Taux de clics moyens dans le Monde
d. Top 10 des clients mails les plus utilisés
e. Les webmails les plus utilisés

II. Les supports de lecture

a. Les devices les plus utilisés aux USA
b. La montée du mobile
c. Les nouveaux supports de lecture

III. Les comportements face à l’email

a. Utilisation de l’emailing en France en B2C
b. Utilisation de l’emailing en France en B2B
c. Les motifs d’ouverture en France

IV. L’efficacité de l’emailing

a. Le retour sur investissement de l’emailing (ROI)
b. Emailing VS. réseaux sociaux

 

L’Email dans le Monde

  Quelques données générales

general

Chiffres notables :

  • En 2015, un salarié recevait en moyenne 88 emails liés au travail par jour dont 12 spams
  • En 2015, on comptait environ 2.6 Milliards d’utilisateurs de l’email dans le Monde
  • En 2015, on comptait 1,7 compte email par utilisateur
  • En 2015, on comptait plus de 4,3 milliards d’adresses emails dans le monde
En 2015, 205 milliards d'emails étaient envoyés chaque jour dans le Monde Click To Tweet

Source : Email Statistics Report 2015-2019, Radicati

 

  Ouvertures moyennes des emails dans le Monde

ibm opens

Chiffres notables :

  • Le Canada présente le taux d’ouverture unique le plus faible avec 19,8% en moyenne
  • L’Asie-Pacifique est la région au plus haut taux d’ouverture unique au monde : 26,1% en moyenne
  • La région Europe-Moyen-Orient-Afrique présente un taux d’ouvertures unique en dessous de la moyenne mondiale
  • Le secteur du voyage est le domaine présentant le plus haut taux d’ouverture dans le monde : 29,6% en moyenne
  • Les emailing dédiés aux medias et à l’édition présentent le taux d’ouverture le plus faible avec 16,1% en moyenne dans le Monde
#Emailing : en 2015, le taux d'ouverture unique moyen dans le Monde était de 21% Click To Tweet

A savoir : Le calcul du taux d’ouverture en emailing n’est pas une donnée fiable. En effet, pour calculer une ouverture, il faut que les images de l’email soient téléchargées. Or, un email peut très bien être lu sans le téléchargement des images. Cette donnée a donc une valeur uniquement comparative mais n’est pas représentative de l’intérêt porté à l’email envoyé.

Source : 2015 Email Marketing Benchmark Study, IBM Group

 

  Taux de clics moyens dans le Monde

clics

Chiffres notables :

  • Le Canada présente le taux de clics moyen le plus faible au monde avec 2,6% de clics en 2015
  • La région Europe-Moyen-Orient-Afrique présente le taux de clics moyen le plus élevé : 3,8%
  • Le secteur de l’informatique et des télécommunications est le domaine présentant le plus haut taux de clics moyen : 5,7%
  • Le secteur Media & édition présente le taux de clics moyen le plus faible : 2,2%
#Emailing : En 2015, le taux de clics moyen dans le Monde était de 3,2% Click To Tweet

Source : 2015 Email Marketing Benchmark Study, IBM Group

 

  Top 10 des Clients Mail les plus utilisés dans le Monde en 2015

clients mails

Chiffres notables :

  • 12% des emails dans le Monde sont ouverts sur iPad
  • L’application Outlook est toujours plus utilisée que sa version web Outlook.com
1/3 des emails sont ouvert depuis le client mail iPhone dans le Monde Click To Tweet

Si certains clients mails son sur-représentés ou au contraire sous-représentés, c’est que les ouvertures ne peuvent être comptabilisés que lorsque les images sont téléchargées. Les clients mails autorisant le téléchargement des images par défaut sont donc mieux représentés.

Source : 2016 State of Email Report, Litmus

 

  Les Webmails les plus utilisés dans le Monde en 2015

top worldwide webmails

Chiffres notables :

  • Outlook.com ne représente qu’environ 3% des ouvertures d’emails dans le Monde
  • AOL Mail représente moins de 1% des ouvertures d’emails dans le Monde

Le reste des ouvertures au niveau mondial se font soit sur logiciel de messagerie (Desktop), soit sur mobile.

En Décembre 2015, 15% des ouvertures d'e-mails dans le Monde étaient faites sur Gmail Click To Tweet

Source : 2016 State of Email Report, Litmus

 

Les supports de lecture

  Les Devices les plus utilisés aux USA

supports mail

Chiffres notables : 

  • En 2015 aux USA, 52% des Emails étaient ouverts depuis un smartphone
  • 15% des emails étaient ouverts sur tablette (iPad, Android, autres)
  • 42% des Emails étaient ouverts depuis un iPhone
En 2015 aux USA, seuls 32% des emails étaient ouverts depuis un ordinateur Click To Tweet

Source : US Consumer Device Preference Report, Movable

 

  La montée du mobile

mobile

  • Environ 56% des ouvertures d’emails se font sur mobile
  • 79% des détenteurs de smartphones s’en servent pour lire leurs emails
  • Lire ses emails est la première activité sur tablettes et smartphones
  • 71,2% des utilisateurs de smartphones suppriment un email s’il n’est pas adapté pour mobile
69% des détenteurs de smartphones affirment que les emails commerciaux les incitent à acheter en… Click To Tweet

Sources :

– Top 10 Email Clients, Adestra
– 2013 Digital Publishing Report: Retail Apps & Buying Habits, Adobe
– 2016 Consumer Views of Email Marketing, BlueHornet

 

  Les nouveaux supports de lecture

apple

Chiffres notables :

  • Les détenteurs d’Apple Watch ne lisent qu’un à deux emails par mois sur ce support
  • 5% des individus sont conscient d’avoir une TV connectée et 85% d’entre eux ne l’utilisent pas régulièrement pour lire leurs emails

 

Sources : 

– Apple Watch Usage Statistics, UK Business Insider
Etude Email Marketing Attitude BtoC 2015, SNCD

 

Les comportements face à l’email

  L’utilisation de l’email en France en 2015 (B2C)

sncd

Chiffres notables :

  • 96% des internautes français consultent leur boîte mail au moins 1 fois par jour
  • 88% utilisent l’email à des fins personnelles
  • 65% des internautes français gèrent leurs achats et ventes privées par email
  • Presque 40% des internautes français consultent leur emails la nuit
69% des internautes français consultent leurs emails dès le réveil Click To Tweet

Source : Usages et perception de l’Email Marketing en 2015, SNCD & Experian

 

  L’utilisation de l’email en France en 2015 (B2B)

sncd btob

Chiffres notables :

  • Les professionnels français reçoivent en moyenne 46 emails par jour dont 11 publicitaires
  • 26% lisent leur emails depuis une tablette tactile
  • 70% des professionnels déclarent lire leurs emails après 19h
  • 67% estiment être connectés à leur messagerie en continu depuis leur ordinateur
67% des professionnels ne lisent pas les emails arrivés en SPAM Click To Tweet

Source : Email Marketing Attitude BtoB 2015, SNCD

 

  Les motifs d’ouverture d’un email en France en 2015 (B2B)

sncd motifs

Chiffres notables :

  • Seuls 11% des professionnels français ouvrent un email pour profiter d’une offre commerciale
  • Plus de la moitié des professionnels français ouvrent des emails dans le but de s’informer
  • 83% décident d’ouvrir un email car son objet est attractif
  • 53% suppriment l’email si les images ne s’affichent pas
  • Le texte est l’élément retenant le plus l’attention des destinataires à 78%
Seuls 23% des professionnels français ouvrent un email dont l'objet évoque une promotion Click To Tweet

Source : Email Marketing Attitude BtoB 2015, SNCD

 

L’efficacité de l’emailing

  Le retour sur investissement

roi email marketing

Chiffres notables :

  • L’Emailing est l’outil marketing présentant le meilleur retour sur investissement
  • En moyenne, 1$ dépensé en emailing rapporte 38$
  • Seuls 29% des marketeurs analysent le retour sur investissement de leurs campagnes emailing
  • Entre 2013 et 2015, le ROI moyen de l’emailing a augmenté d’environ 53%
36% des revenus liés à l'emailing proviennent de campagnes ciblées sur des segments précis Click To Tweet

Sources :

– The new rules of Email Marketing, Campaign Monitor
– National Email Client Report, DMA

 

  Emailing VS Réseaux sociaux

email marketing vs social media

Chiffres notables :

  • L’email atteint la boîte de réception de ses destinataires 90% du temps alors que les posts Facebook ne touchent que 2% de leur cible
  • Seuls 56% des marketeurs intègrent les réseaux sociaux à leurs campagnes emailing
  • En moyenne, une campagne emailing obtient 50 à 100 fois plus de clics que Twitter ou Facebook
  • Un message a 5 fois plus de chance d’être vu par email que par Facebook
L'emailing est 40 fois plus puissant que Facebook et Twitter combinés Click To Tweet

Sources :

– Why marketers should keep sending you e-mails, McKinsey
– Email vs. Social Media Marketing : Which is Better ?, Adweek
Email VS Social Media Engagement, SmartInsights
– Email Statistics Report 2015-2019, Radicati

 

L’Influence des Couleurs dans votre Stratégie Webmarketing

L’Influence des Couleurs dans votre Stratégie Webmarketing

Savez-vous que les couleurs qui composent votre logo, votre site web et toute votre communication au sens global ont un impact qui dépasse le simple aspect esthétique ? 

Votre marque doit être facilement identifiable auprès de vos clients et vous distinguer de vos concurrents.

Tous les éléments visuels qui composent votre image de marque doivent vous servir à véhiculer le bon message et à vous distinguer des autres.

Les couleurs que vous choisissez pour votre charte graphique font partie de ces éléments.

Nous allons voir ensemble les messages que peuvent véhiculer les couleurs, et comment les utiliser à bon escient pour renvoyer une image professionnelle et adaptée auprès de vos prospects.

 

La signification des couleurs

Beaucoup sont sceptiques quant à la signification des couleurs d’un point de vue marketing. Pourtant, on peut apposer à certaines couleurs des messages qui, conventionnellement et culturellement, résonnent de la même manière dans tous nos esprits.

Prenons l’exemple des feux de signalisation : le vert a une connotation positive et vous indique que vous pouvez passer sans danger, alors que le rouge évoque une interdiction formelle de passer.

Ces significations tacites, on les retrouve à peu près partout. Par exemple, la couleur de la croissance est le vert, celle de la décroissance, le rouge. On dit d’ailleurs qu’on « est dans le rouge » lorsque notre compte en banque affiche un nombre négatif.

Des exemples, il y en a des tas. Cela montre bien que les couleurs peuvent à elles seules renvoyer des messages de façon inconsciente.

Dans notre cas, nous parlerons bien entendu de la signification marketing des couleurs du point de vue de notre culture occidentale. Dans certains pays asiatiques par exemple, les couleurs peuvent avoir des sens complètement opposés aux nôtres.

 

Les couleurs ont souvent des doubles significations, tantôt positives, tantôt négatives.

 

 Aspects positifs :

Rouge : puissance, énergie, passion.

Bleu : confiance, sécurité, légèreté

Vert : naturel, équilibre, apaisement

Jaune : optimisme, joie, vitalité, lumière,

Orange : sport, jeunesse, fun, créativité

Violet : sagesse, méditation, mystère

Rose : féminité, douceur

Blanc : pureté, propreté, distinction

Noir : luxe, pouvoir, sobriété

 

 Aspects négatifs

Rouge : agressivité, colère, interdiction

Bleu : froideur, distance, tristesse

Vert : argent, malchance

Jaune : trahison, frustration, mensonge

Orange : agressivité, énervement, alerte

Violet : étrange, bizarre, mélancolie

Rose : enfantin, immaturité

Blanc : vide, lassitude, solitude

Noir : monotonie, mort, obscurité

 

Oui on sait, le blanc et le noir ne sont pas à proprement parler des « couleurs », mais on s’en sert comme telles en webmarketing.

 

L’importance des contrastes

Connaître les significations de toutes ces couleurs, c’est bien beau, mais comment les appliquer dans votre communication ?

Il est important de choisir les bonnes combinaisons de couleurs qui feront contraster les parties que vous souhaitez mettre en valeur.

Ces contrastes donneront de l’importance aux boutons d’action, aux blocs de textes importants, ou à toute information qui doit être mise en avant pour mieux « sauter » aux yeux de vos visiteurs.

Cet outil de Trinity Advise vous permet de trouver des couleurs facilement combinables à partir du cercle chromatique. Sélectionnez votre couleur dominante, et l’outil vous donnera sa couleur complémentaire la plus efficace pour votre site web.

Le tout est de respecter vos choix de contrastes dans l’ensemble de votre communication. C’est ce qui donnera à votre marque une identité visuelle.

En revanche, évitez à tout prix le contraste « fond sombre / texte clair ». Ce type de design est violent pour les yeux de vos lecteurs et assombrira votre site web alors que la tendance est à la clarté et aux contenus aérés.

 

Une affaire de goûts

Si toutes les significations que nous avons listées sont communément admises, il ne faut pas oublier que votre charte graphique doit avant tout refléter la personnalité de votre marque et toucher votre cible (par exemple, les hommes et les femmes ne sont pas forcément touchés par les mêmes couleurs, tout cliché mis à part).

Il ne suffit donc pas de choisir une couleur avec un sens qui vous plaît et d’en inonder votre site web !

D’autre part, vous avez tout à fait le droit d’aimer le rouge et vendre des produits de beauté. Il faut quoi qu’il arrive accorder votre discours en conséquence et assumer pleinement vos choix.

N’essayez pas non plus de faire dans l’original coûte que coûte au risque de tomber dans le kitsch suprême ! La simplicité est de mise aujourd’hui et le mauvais goût freine fortement les consommateurs.

 

Un impact réel

Vous pouvez rester sceptique quant à l’impact réel du choix des couleurs en marketing, mais ce n’est pas pour rien que de grandes marques se sont prises au jeu du changement de couleurs.

Prenez McDonald’s. Avant 2010, souvenez-vous, toutes les enseignes de France étaient munie du célèbre logo : un grand M jaune sur fond rouge : 

logo mcdo

Aujourd’hui, c’est terminé ! Le géant américain a alors utilisé la France comme zone test pour vérifier l’impact du changement de couleur de son logo, désormais vert et jaune :

 logo mcdo vert

La dominante de vert renvoie une image moins américanisée, moins agressive que le rouge et surtout, vient s’adapter à la mode française : l’écologie et la préservation de l’environnement.

Souvenez-vous ! On vous disait que le vert était synonyme de naturel et d’apaisement. Et bingo, McDonald’s a vu juste avec ce changement de couleur : son image s’est considérablement améliorée depuis et l’enseigne est restée leader incontesté sur le marché français. Bonne pioche non ?

A contrario, on peut citer la marque Heinz qui a tenté une expérience marketing intéressante en 2000 en changeant la couleur de son fameux Ketchup en… vert ! Si les ventes ont grimpé au départ par effet de curiosité, elles sont très vite descendues en flèche.

En effet, on ne peut pas attribuer n’importe quelle couleur à n’importe quel produit. Du Ketchup vert, sérieusement, vous en mangerez ? Vous n’achèteriez pas une voiture rose ? Ou du dentifrice marron ?

 


Les couleurs ont réellement un impact sur les décisions d’achats, sur le taux de conversion de vos CTA, sur la perception de votre entreprise aux yeux de vos prospects…

Vous devez prendre le temps de choisir en vous posant les bonnes questions et surtout, ne choisissez pas vos couleurs au hasard. Elles doivent à la fois :

♦  Refléter vos valeurs et votre domaine
♦  Apporter une esthétique générale agréable
♦  Être à votre goût
♦  Être déclinées sur vos différents supports de communication

 

Enfin, je vous invite surtout à faire des tests. Ce n’est qu’en expérimentant que l’on peut comprendre les attentes de son audience.

Testez par exemple deux pages web avec des boutons d’inscription à votre newsletter de couleurs différentes. Essayez également de changer la couleur de vos CTA dans vos emails et faites des tests A/B, et voyez par vous-même les différences en termes de clics et de conversion !

E-commerçants : multipliez vos ventes grâce au Trigger Marketing

E-commerçants : multipliez vos ventes grâce au Trigger Marketing

Si on vous disait qu’il existe un moyen de booster votre chiffre d’affaires de manière totalement automatisée, vous y croiriez ? 

Le Trigger Marketing (ou Marketing Automation) est sans conteste la solution marketing montante de 2016 pour les e-commerçants.

Et pour cause ! Elle permet de générer des ventes, de gagner des clients, de fidéliser, de gagner du temps…

Comment ça marche ? Est-ce si miraculeux ? Pour ceux qui ne connaissent pas, voici une présentation du Trigger Marketing.

 

Le trigger marketing, c’est quoi ?

En quelques mots, c’est une technique marketing permettant de déclencher une action (envoi de mail/sms…) en fonction d’un comportement de la part d’un individu ou en fonction d’un événement.

Ce principe simplissime permet d’automatiser des processus marketing parfois compliqués à mettre en place et chronophages.

On peut par exemple déclencher un email automatique pour souhaiter son anniversaire à un client, pour relancer un client inactif, pour souhaiter la bienvenue à un nouveau…

Les possibilités sont nombreuses.

Beaucoup sont alors persuadés que mettre en place un mécanisme d’automatisation est quelque chose de complexe.

Peu d’e-commerçants et de PME/TPE franchissent alors le pas, pensant que ces solutions sont réservées aux grands comptes.

Si la plupart des solutions proposées sur le marché sont de véritables usines, il en existe certaines parfaitement adaptées au e-commerce et aux petites structures.

C’est le cas de Geer.io.

 

Geer.io : le marketing automation pour les e-commerçants

Geer.io est une startup incubée par le groupe Sarbacane Software.

Son principe repose sur un principe simple : mettre l’automatisation marketing à disposition de tous.

Il s’agit de la solution de trigger marketing la plus simple à l’heure actuelle. Il suffit de connecter l’application à sa boutique e-commerce, et de choisir ses scénarios d’automatisation.

Geer.io propose 6 scénarios prêts à l’emploi :

 La relance de paniers abandonnés
 Le welcome pack (email de bienvenue)
 Les anniversaires clients
 La fidélisation de nouveaux clients
 La relance de clients inactifs
 La demande d’avis clients

Ces scénarios sont entièrement personnalisables et adaptables à votre guise.

Une fois vos scénarios configurés, Geer.io fait le travail pour vous. Vous pouvez d’ailleurs suivre les statistiques de vos envois depuis le tableau de bord de l’application, afin de calculer votre rentabilité.

C’est simple, rapide, et rentable.

 

Des webinars pour tout comprendre

Pour vous présenter en détails le fonctionnement de Geer.io et les bonnes pratiques en marketing automation, vous pouvez assister gratuitement aux prochains Webinars qui porteront sur :

♦  La relance de paniers abandonnés : le 17/03/2016
Découvrez 5 astuces pour transformer en commande jusqu’à 15% de vos paniers abandonnés.

♦  5 exemples de campagnes qui marchent à tous les coups : le 06/04/2016
5 types de campagnes automatisées dont vous pouvez vous inspirer pour lancer votre stratégie de Trigger Marketing.

 

alain

Ces Webinars sont entièrement gratuits et seront dispensés par Alain, CEO de Geer.io et expert du domaine de l’e-commerce et de
l’automatisation marketing.

Ils sont adressés à tout e-commerçant souhaitant se lancer dans l’aventure du trigger marketing. Pas besoin de connaissances techniques, il vous suffit d’écouter, et de regarder.

 


 

N’hésitez pas à découvrir Geer.io et ses fonctionnalités par vous-même sur www.geer.io, et commencez à créer des campagnes marketing efficaces 100% automatisées.

18 Extensions Google Chrome pour Décupler votre Productivité !

18 Extensions Google Chrome pour Décupler votre Productivité !

Pour vous aider à rester actif au travail, nous avons dégoté et sélectionné pour vous les 18 meilleures extensions pour Google Chrome pour booster votre productivité, et leur équivalent pour Mozilla Firefox s’il y en a.

Ces extensions gratuites s’installent en à peine 5 secondes sur votre navigateur, mais vous permettront de gagner un temps fou chaque jour !

Astuces pour webdesigners, aide à la veille, organisateur de tâches, économiseur de mémoire… Redécouvrez votre façon de travailler sur le web !

Et… on vous a mis un bonus bien sympa en fin d’article 😉

 

  1. RSS Feed Reader

rss feed reader

Sauvegardez vos flux RSS préférés en un seul et même endroit. RSS Feed Reader vous tient au courant des derniers articles qui sortent sur chacune de vos sources. Ainsi, vous ne passerez plus jamais à côté d’un article potentiellement intéressant !

Eqiuvalent Mozilla Firefox : Bamboo Feed Reader

 

  1. Evernote Web Clipper

evernote

Probablement l’une des extensions les plus connues du Google Store. Elle permet d’enregistrer des articles ou parties d’articles intéressantes dans un « cloud » personnel afin de les consulter plus tard sans les oublier. Vous pouvez choisir de capturer tout ou partie d’une page web, de ne garder que les versions simplifiées des articles qui vous intéresse, de faire des notes sur les articles, de surligner… Rendez-vous ensuite sur le site d’Evernote pour récupérer votre carnet de notes et tous vos articles enregistrés !

Existe pour Mozilla Firefox

 

  1. Save to Pocket

save to pocket

Save to Pocket fonctionne dans le même esprit qu’Evernote mais de façon un peu simplifiée. Sauvegardez des contenus intéressants et rangez-les par catégories afin de les retrouver plus tard en un seul clic et retrouvez-les sur GetPocket.

N’existe pas pour Mozilla Firefox 🙁

 

  1. Buffer

buffer

C’est également l’une des extensions stars de Google Chrome. Liée à votre compte Buffer, elle vous permet en un clic de partager un article ou une photo directement sur tous les réseaux sociaux que vous avez connectés. Elle permet un gain de temps impressionnant et vous aide à organiser vos partages sur les médias sociaux de façon optimale et productive.

Existe pour Mozilla Firefox

 

  1. Snip.ly

sniply

Snip.ly est un outil formidable qui permet non seulement de raccourcir les liens des articles qui vous intéressent pour les partager, mais en plus d’y ajouter bannière publicitaire personnalisée redirigeant vers votre propre site ou blog. Il faut avoir un compte sur Snip.ly pour l’utiliser, et vous pourrez récupérer de nombreuses statistiques de clics, de conversion, etc… Cette extension est parfaite pour partager du contenu externe au vôtre tout en laissant une porte d’entrée vers votre site !

Existe pour Mozilla Firefox

 

  1. Bitly

bitly

Probablement le réducteur de liens le plus connu. Avec l’extension, vous pouvez personnaliser l’URL des liens, et obtenir un suivi statistique détaillé gratuitement. De plus, vos liens sont automatiquement sauvegardés dans votre compte Bitly et vous pouvez vérifier leur historique de clics et savoir qui d’autres que vous a partagé la page en question.

Eqiuvalent Mozilla Firefox : Cutyfox URL Shortener

 

  1. Better TweetDeck

better tweet deck

Pour les utilisateurs de TweetDeck, cette extension améliore les performances de l’outil : ajouter des émoticônes directement dans vos tweets à la rédaction, simplifier l’interface, mettre en évidence les nouveaux tweets, modifier l’affichage du temps (absolu format européen par exemple), et plein d’autres petites améliorations bien sympathiques.  Ne fonctionne qu’avec https://tweetdeck.twitter.com/, pas avec l’extension TweetDeck pour Chrome !

N’existe pas pour Mozilla Firefox 🙁

 

  1. Who Works.At

who works at

Lorsque vous visitez le site d’une entreprise, cette extension vous indique si une personne de votre réseau LinkedIn y travaille. Si vous ne connaissez personne de l’entreprise en question, l’extension vous propose des contacts de 2è et 3ème degré. De quoi trouver de nouveaux contacts et élargir vos listes de prospects !

N’existe pas pour Mozilla Firefox 🙁

 

  1. Boomerang for Gmail

boomerang

Pour les utilisateurs Gmail : Boomerang permet de programmer l’envoi d’emails à l’avance, que vous soyez connectés au moment de l’envoi ou pas. Il vous permet aussi de tracker les emails et vous avertit si vous n’avez pas reçu de réponse.

N’existe pas pour Mozilla Firefox 🙁

 

  1. ColorZilla

colorzilla

ColorZilla fait partie de ces outils d’une simplicité extrême mais d’une utilité géniale. L’extension vous permet à tout moment de détecter la couleur d’un élément quelconque de la page que vous êtes en train de consulter, à la manière d’une pipette. Elle vous donne les différents codes de la couleur choisie, sauvegarde vos couleurs dans un historique et est même capable d’analyser une page web et d’en déduire le thème colorimétrique dominant !

Existe pour Mozilla Firefox

 

  1. FireShot

fireshot

Une autre extension dans le genre « petit mais pratique ». FireShot vous permet de faire une capture d’écran d’une page web entière, sans avoir besoin de scroller. Finis les assemblages compliqués dans Photoshop après 6 captures d’écran pour avoir une page complète !

Existe pour Mozilla Firefox

 

  1. WhatFont

whatfont

WhatFont s’adresse aux webdesigners en quête d’inspiration. Elle vous permet de trouver le nom, la taille, le style et la couleur d’une police utilisée sur un site web. Cliquez sur l’extension, puis sur le texte que vous souhaitez sur n’importe quel site !

Equivalent Mozilla Firefox : Font Finder

 

  1. One Tab

one tab

One Tab ajoute un simple bouton à votre panneau d’extensions qui regroupe tous vos onglets en un seul. Cela vous évite non seulement d’être surchargé d’onglets, mais également de ne pas consommer de la mémoire inutilement. Car oui, Google Chrome est un gros consommateur de mémoire vive ! Tous vos onglets sont donc rassemblés et sauvegardés, et vous pouvez les redéployer quand bon vous semble.

Existe pour Mozilla Firefox

 

  1. The Great Suspender

the great suspender

A combiner avec One Tab, The Great Suspender met automatiquement en pause vos onglet Google Chrome inactifs pour économiser de la mémoire. Vous définissez la limite de temps au bout de laquelle vos onglets sont considérés comme inactifs, il vous suffit de cliquer dessus pour les réactiver. Vraiment pratique pour éviter de faire ramer son ordinateur lorsque l’on travaille sur le web !

N’existe pas pour Mozilla Firefox 🙁

 

  1. StayFocusd

stayfocusd

StayFocusd, comme son nom l’indique, vous aide à rester concentré en bloquant ou limitant l’accès à certains sites en fonction de ce que vous lui demandez. Limitez par exemple l’accès à Facebook à 1h par jour si vous avez tendance à trop y traîner… Bien entendu, il vous faut faire preuve d’un minimum de bonne foi !

N’existe pas pour Mozilla Firefox 🙁

 

  1. TrackingTime

trackingtime

Cette extension fort sympathique à l’interface élégante mesure votre productivité en calculant le temps que vous passez sur chaque tâche ou projet. Créez vos tâches, estimez le temps qu’il vous faudra pour la remplir et lancez le chronomètre. L’appli calcule votre efficacité, vous donne des récapitulatifs précis, etc… TrackingTime est extrêmement complet !

N’existe pas pour Mozilla Firefox 🙁

 

  1. Todoist : Liste de tâches

Todoist

Une extension indispensable pour organiser son travail au quotidien. Vous pouvez lister vos tâches du jour, les trier par ordre de priorité, vous créer des rappels, gérer votre calendrier… En plus d’être élégante, elle vous permettra de rester productif et à organiser vos journées correctement. A tester d’urgence !

Existe pour Mozilla Firefox

 

  1. Dayboard

dayboard

Pour être productif au jour le jour ! Dayboard remplace votre page de « Nouvel onglet » habituelle par une liste des tâches à faire dans la journée. L’extension vous propose d’entrer 5 tâches par jour. Pas plus. Un moyen de se concentrer efficacement sur l’essentiel… Vous avec même accès à un historique pour suivre vos performances !

N’existe pas pour Mozilla Firefox 🙁

 

BONUS : DO IT !

DOIT

Cliquez, et vous aurez droit au discours de motivation le plus efficace de l’histoire : Shia Labeouf débarque sur votre navigateur avec son fameux « Just do it » et vous aide à repartir du bon pied lorsque vous avez un coup de mou… mais un conseil : portez des écouteurs !

Go Top

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici.

×