En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici.

×

Blog Sarbacane

Retrouvez sur le blog les bonnes pratiques de l’emailing, actualités de nos produits et du marché de l’email marketing

Blog Sarbacane

Sarbacane Posts

Découverte Sarbacane : l’Editeur de Formulaires

Découverte Sarbacane : l’Editeur de Formulaires

Dans cette première section découverte de Sarbacane, nous nous attarderons sur un outil puissant et pourtant assez méconnu de nos utilisateurs : l’éditeur de formulaire.

 

A quoi ça sert ?

L’éditeur de formulaires permet comme son nom l’indique de créer des formulaires d’inscription directement liés à vos listes de contacts dans Sarbacane.

L’idée est donc de permettre aux visiteurs de votre site de s’inscrire à votre newsletter. L’avantage est que vous pouvez demander les informations de votre choix à vos futurs inscrits : nom, prénom, email, âge, ville, etc…

Les formulaires créés avec Sarbacane sont automatiquement adaptés à une lecture sur mobile.

 

Comment l’activer ?

L’éditeur de formulaires est une extension gratuite de Sarbacane. Pour l’activer, rendez-vous dans l’onglet « Extensions » de Sarbacane et activez-la.

Allez ensuite dans l’onglet « Listes de Contacts » et cliquez sur le bouton « Gérer les formulaires » à côté de la liste que vous souhaitez alimenter.

fenetre listes OK

Vous pouvez également créer une nouvelle liste d’inscription vierge et lui attribuer votre formulaire.

En éditant une liste de contacts, vous retrouverez également le bouton « Gérer les formulaires », en haut de la fenêtre.

gerer formulaires OK

Comment ça marche ?

L’éditeur de formulaires fonctionne sur la même base que l’EmailBuilder de Sarbacane : par simple cliquer/glisser, vous créez pas-à-pas votre formulaire et le personnalisez selon vos envies.

Faisons un tour d’horizon des possibilités de l’éditeur de formulaires. Commençons par créer une liste fictive.

liste de contacts

Une fois dans cette liste, cliquez sur le bouton « Gérer les formulaires » en haut de la fenêtre comme montré précédemment.

Faites « Ajouter un formulaire » et donnez-lui le nom de votre choix, puis validez.

nouveau formulaire

Vous arrivez alors sur la page de création. Comme dans l’EmailBuilder, avec à gauche les différentes rubriques permettant de personnaliser votre formulaire, et à droite l’aperçu de votre travail.

écran 1

Modules

Dans la section « Modules » à gauche, vous pouvez ajouter des blocs de contenu pour composer votre formulaire. Cliquez sur un bloc et faites-le simplement glisser vers l’aperçu pour l’ajouter.

Vous pouvez ajouter des images en pleine largeur, des textes en colonnes,  des blocs d’image + texte… Personnalisez votre formulaire à votre guise.

modules

Propriétés du formulaire

La section « Propriétés du formulaire » vous permet de modifier les paramètres d’alignement, de largeur du formulaire, les bordures, interlignages, etc… Toute la structure du formulaire est modifiable selon vos envies.

propriétés

Thèmes et couleurs

La section « Thèmes et couleurs » vous sert à personnaliser les couleurs de l’ensemble du formulaire. Choisissez vos couleurs d’arrière-plan, celle des conteneurs, des bordures, des liens, etc…

Des thèmes prédéfinis sont disponibles pour personnaliser l’ensemble de votre formulaire.

themes et couleurs

Champs & Actions

Ce dernier onglet vous permet de créer réellement votre formulaire de contact et de choisir les informations que vous souhaitez récupérer sur vos visiteurs.

champs et actions

– Date d’enregistrement

La première option « Date d’enregistrement » vous permet en d’ajouter la date à laquelle vos visiteurs ont entré leurs coordonnées dans votre formulaire. Vous pouvez choisir la colonne dans laquelle vous souhaitez que cette date s’inscrive ou créer une nouvelle colonne dans votre liste de contacts.

 

– Correspondance

Vous avez la possibilité ici de lier les différents champs de votre formulaire aux colonnes de votre choix dans votre base de destinataires.

 

– Ajouter un champ

C’est ici que vous ajouterez les champs de votre formulaire. Il en existe 6 types différents :

  • La liste déroulante
  • La case à cocher (choix multiples)
  • Le bouton radio (choix unique)
  • La saisie simple (champs de saisie unique)
  • La saisie multiligne (plusieurs lignes de textes possibles)
  • Le champ invisible (une information sera ajoutée dans une colonne de votre choix

Chaque champ est donc lié à une colonne dans votre base de destinataires

 

– Bouton de validation

Choisissez le texte à afficher dans le bouton de validation et sa position dans le formulaire, ajoutez un bouton « Annuler » si vous le souhaitez, ainsi que la page qui s’affichera une fois le formulaire validé.

Voici un exemple de formulaire que vous pouvez réaliser grâce à Sarbacane.

formulaire d'inscription newsletter

Une fois votre formulaire préparé, vous pouvez obtenir un aperçu dans votre navigateur en cliquant sur « Aperçu ».

Attention, vous ne pouvez pas utiliser cet aperçu sur votre site web, il s’agit d’un document local enregistré sur votre ordinateur, en aucun cas vous ne pouvez le publier en ligne.

Pour obtenir une version en ligne de votre formulaire, cliquez sur « Publier ». Vous obtiendrai un lien vers votre formulaire d’inscription hébergé.

Il vous suffit alors de rediriger vos visiteurs sur ce lien lorsqu’ils souhaitent s’inscrire, et toutes les informations qu’ils y entreront seront ajoutées directement dans la liste de contact liée au formulaire.

 

Nos conseils

Un formulaire d’inscription est un excellent moyen pour récupérer des contacts facilement. Mais pour cela, vous devez respecter certaines règles.

 

  • La promesse

Pour inciter vos visiteurs à remplir votre formulaire, vous devez leur promettre que leur inscription en vaut la peine. Offrez-leur un livre blanc, une réduction ou autre cadeau en échange de leur inscription et prouvez-leur que votre newsletter leur sera utile.

 

  • Ne demandez pas trop d’informations

Votre formulaire doit être assez rapide à remplir pour le visiteur pour ne pas lui faire perdre de temps. Ne demandez que les informations qui vous seront vraiment utiles pour cibler vos campagnes et mieux connaître vos destinataires.

 

  • Indiquez la périodicité

Vos visiteurs doivent savoir à quoi s’attendre. Soyez précis sur la régularité de vos envois et rassurez-les sur le fait qu’ils ne seront pas spammés et qu’ils pourront se désabonner quand ils le souhaitent.

Pour plus de détails sur l’utilisation de l’éditeur de formulaire dans Sarbacane, cliquez-ici.

Et cela n’est pas déjà fait, n’hésitez pas à télécharger Sarbacane gratuitement ici !

Nouvelle extension disponible : Microsoft Dynamics

Nouvelle extension disponible : Microsoft Dynamics

Il est désormais possible de récupérer les listes de contacts issues de votre compte Microsoft Dynamics directement dans Sarbacane. Vous pouvez alors envoyer des campagnes ciblées en fonction des données entrées dans votre CRM.

 

Encore plus d’interconnexions

Ce nouveau module complètement gratuit vient renforcer les capacités d’interconnexion de Sarbacane.

Après les extensions Prestashop, Magento et WordPress, c’est au tour du CRM Microsoft Dynamics d’obtenir son propre module dans Sarbacane.

Le but est de permettre aux entreprises qui utilisent Microsoft Dynamics pour gérer leurs clients de pouvoir importer toutes les informations les concernant lors de l’envoi de campagne avec Sarbacane, afin de réaliser des ciblages précis.

 

 

Comment ça marche ?

L’extension est extrêmement simple d’utilisation.

Commencez par activer le module depuis l’onglet « Extensions » de Sarbacane, puis entrez simplement les informations relatives à votre compte Microsoft Dynamics, à savoir : l’adresse de votre serveur, votre nom d’utilisateur et votre mot de passe.

microsoft dynamics 1

Une fois cette configuration effectuée, l’extension est activée.

Pour l’utiliser, vous devez créer une nouvelle campagne  et vous rendre dans l’onglet « Destinataires » du menu de création de campagne et sélectionner la liste de votre choix depuis le menu déroulant.

En effet, nous vous conseillons de ne pas créer de nouvelle liste dans Sarbacane car les listes ne sont actualisées qu’au moment de l’import. Vous pourriez alors reprendre par erreur votre liste importée quelques jours auparavant en pensant qu’elle s’est synchronisée avec votre CRM et donc oublier certains contacts.

L’extension va alors importer l’intégralité de vos données dans Sarbacane et vous pourrez envoyer votre campagne.

microsoft dynamics 3

Vous n’avez pas encore téléchargé Sarbacane ? Cliquez ici est essayez gratuitement !

[TUTORIEL] Gérer ses contacts inactifs avec Sarbacane

[TUTORIEL] Gérer ses contacts inactifs avec Sarbacane

I. Qu’est-ce qu’un inactif ?

Un inactif est un abonné qui n’a pas effectué d’action depuis un laps de temps défini. Il se détermine selon 2 axes : l’action et le temps.

Cette notion d’inactif s’établi en fonction de votre type d’activité, de la récurrence de vos envois et de vos objectifs (ventes, visiteurs, leads, etc).

Par exemple un inactif pour un site e-commerce pourrait être défini comme un abonné n’ayant pas effectué d’achat dans les 6 derniers mois. Alors qu’un site media définira un inactif comme un abonné n’ayant pas ouvert une newsletter sur les 3 derniers mois.

C’est à vous de déterminer le type d’action et la période permettant d’identifier les inactifs et les actifs.

 

II. Pourquoi m’en soucier ?

Nous vous sensibilisons sur cette notion d’inactif car négliger ce type d’abonné est impactant pour la délivrabilité de vos envois. La notion d’engagement influence votre réputation d’expéditeur.

L’engagement représente les actions (positives) effectuées sur vos envois par l’abonné. Cela peut être une ouverture, un transfert de l’email à un autre destinataire, répondre à l’expéditeur, etc. La somme de ces actions est enregistrée et agrégée sur l’ensemble de vos envois.

Cela détermine si vos envois intéressent les personnes contactées et donc si elles sont légitimes. L’absence de comportement positif indiquera le contraire, influencera négativement votre réputation et finalement les résultats de vos campagnes emailing.

Si vous n’êtes pas convaincu par l’aspect performance, l’argument économique peut vous faire changer d’avis.

Contacter vos inactifs a un coût matérialisé par des frais de routage. Lorsqu’une politique de gestion d’inactifs est en place, vous réduisez la volumétrie de vos envois pour ne contacter que les personnes ayant manifesté un intérêt « récent »  pour vos envois. Les frais de routage sont calculés (chez Sarbacane) sur le nombre de destinataires que contient votre campagne.

Alors, en diminuant votre volumétrie, vous réduisez logiquement le coût de routage de votre campagne sans réduire les performances statistiques de vos campagnes. Paradoxalement vous allez générer plus d’ouverture en contactant moins de personnes.

Pour résumer, la gestion des inactifs vous permet :

  • de diminuer les problèmes de délivrabilité liés à une baisse de réputation
  • d’augmenter la rentabilité de vos campagnes en réduisant les frais de routage
  • d’améliorer les résultats de vos campagnes

 

III. Qu’en faire ?

Maintenant que nous savons ce qu’est un inactif et que nous connaissons les risques de ne pas s’en soucier, que doit on en faire ?

La première des choses est d’isoler ses inactifs pour les retravailler spécifiquement et en (r)engager une partie. Il faut également appréhender l’idée qu’une majeure partie de ces inactifs ne réagiront pas ou plus à vos campagnes, y compris les campagnes de réactivation, et seront donc du potentiel mort.

Le conseil que nous vous donnons est de séparer actifs et inactifs.

Les actifs continueront de recevoir vos campagnes traditionnelles. Quant aux inactifs, il est préférable de les contacter beaucoup moins régulièrement avec comme objectif spécifique : le réengagement.

Ce type de campagnes est spécifique à l’activité de votre société. Par exemple : une entreprise utilisant le canal emailing pour communiquer sur ses événements n’aura pas les mêmes leviers d’action pour générer un réengagement qu’une entreprise spécialisée dans le retail.

On peut donc distinguer :

  • Les campagnes de réengagement agressives, en jouant sur le caractère particulièrement attrayant d’une offre promotionnelle.
  • Les campagnes de ré-optimisation, ce type de campagne est spécifique au fichier client ayant déjà plusieurs années. L’objectif est de proposer le renouvellement de l’inscription et de sortir de façon définitive les abonnés qui ne (re)confirment pas leurs inscriptions.
  • Les campagnes « décalées », l’idée est d’utiliser un discours ou des visuels inhabituels. Par exemple en utilisant un sujet de campagne ayant un ton humoristique.

 

IV. Le tuto’ Sarbacane

Après toute cette théorie il est temps de passer à la pratique.

Nous allons vous expliquer comment créer votre liste d’actifs de -6 mois et votre liste d’inactifs de +6 mois. Les 2 procédures sont pratiquement similaires et ne vous prendront pas plus de 5 minutes.

 

a. Créer la liste d’inactifs

 

1. Aller dans STATISTIQUES, puis cliquer sur DESTINATAIRES.

2. Sur cette page, cliquer sur « Ciblage »(1) pour faire apparaitre le menu de ciblage, puis sur « + Ajouter une règle »(2).

img1

3. Une nouvelle ligne apparait dans le menu ciblage avec 2 listes déroulantes et un champ texte. Dans la première liste déroulante, à la place de « Email », sélectionner « Nombre de campagnes ouvertes », « est égal à » et dans le champ texte indiquer à « 0 » (3).

4. Dans le coin en haut à droite, en dessous de « Campagnes envoyées », sélectionner la plage de dates correspondante aux 6 derniers mois. Il faut cliquer sur la liste déroulante située sous « Campagnes envoyées : » puis sélectionner « Les 180 derniers jours (6 mois) » (4).

5. Cliquer sur « Créer une liste » (5) pour créer une liste de contacts à partir du ciblage réalisé.

liste5

Vous retrouverez cette liste dans l’onglet « Liste de Contacts » et vous pourrez la sélectionner pour vos campagnes.

 

b. Créer la liste d’actifs

 

La procédure est la même que pour la création de la liste d’inactif à la différence de l’étape 3 :

* Une nouvelle ligne apparait dans le menu ciblage avec 2 listes déroulantes et un champ texte. Dans la première liste déroulante, à la place de « Email », sélectionner « Nombre de campagnes ouvertes », « est supérieur à » et dans le champ texte indiquait à « 0 » (3).

img4

Vous venez de créer votre liste d’inactifs et d’actifs. Nous vous conseillons de n’utiliser que votre liste d’actifs sur vos campagnes traditionnelles, vous utiliserez votre liste d’inactifs pour vos campagnes de réactivation.

Bon mailing à tous !

Une nouvelle mise à jour de Sarbacane Desktop est disponible

Une nouvelle mise à jour de Sarbacane Desktop est disponible

Ce jour, une nouvelle mise à jour 5.0.2.0 du logiciel Sarbacane Desktop est disponible avec de nombreuses optimisations et améliorations de l’application.

L’équipe développement a passé plusieurs semaines à optimiser la rapidité générale du logiciel pour plus de confort d’utilisation. La navigation entre les divers écrans et les changements de menu sont désormais plus réactifs.

Au global, vous devriez avoir un logiciel plus rapide au lancement et lors de son utilisation !

 

D’autres améliorations et optimisations font également partie de cette mise à jour :

  • Consolidation du mode responsive des différents éditeurs HTML
  • Lorsque la duplication d’une campagne est effectuée, celle-ci est désormais immédiatement ouverte pour pouvoir l’éditer
  • Modèles Sarbacane : Ils sont désormais présentés par ordre alphanumérique
  • Amélioration de la réactivité générale de l’application (navigation entre les divers écrans, chargement de l’écran des entêtes…)
  • Affichage plus rapide sur les éditeurs HTML des fenêtres d’informations
  • Accélération de la recherche d’items ayant été édité pour la synchronisation cloud
  • Réduction de la quantité de fichiers log, seuls 60 jours sont gardés pour éventuelle analyse (suppression des plus anciens au lancement de l’application)
  • Et d’autres améliorations

 

La mise à jour de Sarbacane se fait automatiquement. Pour savoir si votre logiciel est passé à la version 5.0.2.0, vérifiez le numéro de version au démarrage.

mise à jour sarbacane desktop

Si votre version est inférieure à 5.0.2 (par exemple, 5.0.1.2), connectez-vous, laissez ouvert Sarbacane quelques minutes le temps que la mise à jour se fasse, puis redémarrez le logiciel.

[Infographie] Les « SpamWords » : ces termes à éviter dans vos emails

[Infographie] Les « SpamWords » : ces termes à éviter dans vos emails

Avant de commencer, dire qu’il existe une liste de mots interdits envoyant vos emails directement en SPAM est faux.

En effet, certains termes sont plutôt à éviter et à ne pas combiner dans un seul et même message sous peine de faire grimper son spamscore et alerter les filtres anti-spam.

D’autre part, votre délivrabilité dépend de très nombreux facteurs, et le contenu de vos emails n’en est qu’une partie.

Eviter ces spamwords ne garantit pas l’arrivée de votre email en boîte de réception, et, à l’inverse, le fait d’en utiliser un ne vous condamne pas au spam.

La question de la délivrabilité de vos emails est épineuse, et il n’existe aucune solution miracle pour éviter la case SPAM à 100%.

Si vous souhaitez tout savoir sur la délivrabilité, je vous invite à lire cette passionnante interview de Fayçal, responsable délivrabilité chez Sarbacane.

 

Pourquoi lister les spamwords ?

Vous me direz « si éviter les spamwords ne garantit pas ma délivrabilité, pourquoi les lister ? ». Ne pas utiliser ces mots vous évitera de faire grimper votre spamscore.

C’est une astuce parmi d’autres qui vous permettra d’optimiser votre délivrabilité.

Les spamwords n’ont pas tous le même impact sur vos envois. Certains feront largement monter votre cote de spammeur tandis que d’autres auront une influence moins forte.

Il est cependant impossible de faire un classement par degré d’influence : les règles des FAI et des filtres anti-spam changent régulièrement et l’impact de ces termes est donc très changeant.

 

Notre infographie

Quoi qu’il en soit, nous vous avons concocté une infographie pour vous guider à travers le vaste monde des spamwords. Vous trouverez à la fin de cet article un tableau récapitulatif regroupant de nombreux termes à éviter, rangés par catégories !

Infographie spam words sarbacane

Go Top

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici.

×