Catégories
Conseils sur l’email marketing

3 façons d’optimiser la pertinence de vos envois

A qui dois-je adresser mon e-mailing ? C’est désormais la question que vous devez vous poser à chaque envoi.
Avant d’envoyer une campagne e-mailing, il faut réfléchir au message et à la cible à laquelle s’adresse ce message. La segmentation est l’élément principal de réussite de votre campagne. Vous devez donc diviser votre base de données selon les informations obtenues et souhaitées. L’e-mailing n’est plus un support d’envoi en masse.

Vous pouvez segmenter votre base de données de plusieurs façons :

Selon le profil
La base peut être divisée selon le profil des destinataires, pour cela, vous devez collecter le plus d’informations possibles à l’inscription ou lors de sondages. C’est la segmentation la plus facile à réaliser.
Les critères peuvent être : l’âge, la zone géographique, un événement clé (anniversaire, renouvellement…), le statut du client (prospect, client fidèle…) et bien d’autres.

Selon le comportement
Il est aussi possible de gérer vos campagnes selon le comportement des destinataires sur les précédentes campagnes ou sur votre site Internet en analysant la navigation et l’historique. Cela permet d’adapter l’information au destinataire et de comprendre les comportements d’achats selon le message envoyé.
Les critères peuvent être : les ouvertures d’une campagne, les comportements de clics, la navigation ou l’historique d’achats.

Selon le mode de vie
Ces informations sont plus difficiles à récolter, il faut comprendre l’historique du profil pour connaître son mode de vie. Cette segmentation permet de proposer des offres correspondantes aux besoins des destinataires.
Les critères peuvent être : les habitudes d’achat, les groupes d’âges, les produits visualisés, testés ou déjà achetés.

Pour chaque campagne à envoyer et selon vos objectifs, il faudra sélectionner avec précision la cible du message.
Le plus important est surtout de ne pas envoyer le même message à l’ensemble de votre base de données, sauf dans le cas d’une newsletter, qui peut intéresser plus de personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *