Catégories
Conseils sur l’email marketing

Astuce : Optimisez votre preheader

Le preheader est le premier espace visible de votre emailing, il est souvent composé d’un lien vers la page miroir (copie web de l’emailing) ou une image. Cependant, la boîte de réception Gmail et l’application mail d’iOS affichent dans la liste des messages reçus le début du message, juste après l’objet. Comment adapter son emailing à cet affichage ?

Pour ces deux messageries, il est important d’optimiser le début du contenu de votre message pour éviter que le destinataire ne commence par lire votre message par : « Si ce message ne s’affiche pas… ».
Le but de cette optimisation : augmenter le taux d’ouverture !

L’objet du message
Il ne doit pas dépasser les 40 caractères pour être lisible sur toutes les messageries. N’hésitez pas à le raccourcir davantage pour rendre le contenu preheader plus visible.

L’image
Si votre emailing commence par une image, renseignez la légende, balise « alt » dans le code HTML. Avec Sarbacane, vous n’avez pas besoin de maîtriser le langage HTML pour mettre une légende à votre image : il vous suffit de renseigner le texte de la légende dans les propriétés de l’image :

Lorsque celle-ci n’est pas renseignée, c’est le texte suivant qui s’affichera.

Le texte
Le plus simple et le plus compréhensible pour le destinataire, commencez votre message par une phrase accrocheuse.
Si votre email est commercial, profitez-en pour détailler un peu plus votre offre et utilisez le preheader pour inciter davantage à l’ouverture en allant directement à l’essentiel.
Pour la délivrabilité de l’emailing, il est de plus en plus difficile d’utiliser des mots accrocheurs dans l’objet comme « gratuit » ou « cliquez », le risque d’être considéré en spam est majeur. Cependant, les filtres antispam sont généralement moins restrictifs sur le contenu du message. Utilisez donc ces mots dans le preheader.

Utiliser le preheader est une chance supplémentaire pour mettre en avant votre message et augmenter votre taux d’ouverture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *