Catégories
Conseils sur l’email marketing

Couplez l’emailing avec la notification push sur smartphone

Cette semaine, nous continuons avec une deuxième interview pour vous présenter Mainline Technology, service de notifications push. Matthieu Lacroix, Directeur Général, nous présente la société et nous explique ce qu’est une notification push :

Matthieu, peux-tu nous présenter Mainline Technology ?

Mainline est un service d’envoi de notifications push sur smartphones, pensé et créé pour permettre aux annonceurs, marques et éditeurs de contenus de communiquer avec les utilisateurs de leurs applications mobiles.

Qu’est-ce que les notifications push ?

La notification push est un canal marketing dédié aux applications mobiles. Bien qu’émergeant aujourd’hui encore, il permet aux annonceurs d’engager leurs audiences mobiles par l’envoi de messages de type alerte ou de tout type de contenus : vidéos, musiques, contenus HTML, … La notification push peut ainsi être utilisée comme un canal unique ou dans le cadre d’une stratégie multicanal, en association avec l’emailing par exemple.

De manière générale, la notification est utilisée à des fins informationnelles (les applications des pure player de l’information telles que Le Monde, 20 minutes, … en font un usage quotidien pour informer les utilisateurs sur des actualités dites chaudes), promotionnelles (envoi de coupons de réduction) ou transactionnelles (pour valider la création d’un compte, valider une commande ou encore informer sur l’envoi de celle-ci).

Le téléphone est aujourd’hui l’appareil dont nous sommes le plus proche. Qui n’a pas son téléphone sur lui ou à proximité la quasi-totalité de la journée, voire la nuit pour certains… Cet état de fait impose la notification comme le seul canal de communication en temps réel.

Jusqu’où peut-on pousser la notification ?

Tout ce qu’il est aujourd’hui possible de faire en emailing peut également l’être via la notification. Cela passe bien évidemment par la personnalisation des messages à laquelle s’ajoute quelques spécificités issues du mobile. Il est ainsi possible d’associer nativement des actions aux notifications : partager, renvoyer, valider, ajouter…

Autre distinction importante : la géolocalisation. Véritable révolution apportée par le mobile et qui permet de toucher le bon utilisateur au bon endroit ou mieux encore lorsque celui-ci va pénétrer dans une zone prédéfinie : zone d’attractivité d’un centre commercial, lieu d’une manifestation, … Le potentiel induit par la géolocalisation est énorme et participe à contextualiser les messages envoyés.

Le respect du contexte mobile dans lequel se trouve l’utilisateur est par ailleurs la clé d’un envoi réussi.

Qu’apportent-elles de plus dans un plan de communication ?

Premièrement, la notification push n’est pas un nouveau canal parmi d’autres. Enfin, pas tout à fait. Elle s’impose ainsi comme la réponse la plus adaptée pour toucher et engager les consommateurs en situation de mobilité, au moment et à l’endroit où celle-ci aura potentiellement le plus de chance d’engager les consommateurs.

Deuxièmement, la réception des notifications est liée au téléchargement de l’application. Ce qui pourrait être considéré comme un écueil est en réalité une vraie force. En effet, les utilisateurs sont à considérer comme des fans de la marque, ou ont pour le moins une forte affinité avec celle-ci. Ils porteront ainsi plus d’attention aux messages reçus, ce qui se traduira par un engagement et un taux de transformation plus important.

La notification s’impose ainsi comme un moyen de fidéliser voire récompenser les plus fidèles consommateurs de la marque.

Un dernier mot pour conclure ?

La notification n’en est encore qu’à ses balbutiements en France. Il n’en reste pas moins que son potentiel est énorme. Ce qui nous est quotidiennement confirmé par nos clients. Nous intégrons aujourd’hui à Mainline un outil d’Analytics Mobile à même de fournir des données clés sur l’impact des envois de notifications sur la vie de l’application (utilisateurs actifs, nombre de sessions, taux de rétention, ….). Nous travaillons également sur un module d’envoi qui permettra à nos clients d’utiliser les données sociales remontées depuis Facebook, Google+ et Twitter pour créer des segments d’audience toujours plus précis, sur la base de posts, tweets ou partages.

Pour finir, découvrez Mainline en animations sur http://www.mainline.fr/mainline-en-videos.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *