done Votre adresse a bien été enregistrée
close
error_outline Email invalide
close

Prendre rendez-vous avec un consultant

Discutons :

- de vos enjeux marketing

- de vos besoins fonctionnels

- d'un niveau d'accompagnement adapté

Essayer gratuitement

Blog Sarbacane

Le blog de l'actualité marketing : retrouvez conseils, bonnes pratiques et nouveautés pour maîtriser votre communication multi-canale.

Blog Sarbacane

Service public : le guide pour une newsletter attractive

Service public : le guide pour une newsletter attractive

Recevez les bonnes pratiques pour optimiser vos campagnes emailing

Newsletter, infolettre, bulletin d’information… Si vous êtes en charge de la communication d’un service public, les quelques conseils qui suivront vous seront précieux dans la création de votre prochain email d’information.

Quelle que soit la dénomination que vous lui donnerez, l’objectif restera le même : que votre message soit lu. Un objectif qui semble si simple mais qui revêt pourtant quelques difficultés. Alors lorsque vous vous lancerez, gardez cet article à portée de main !

Soignez la forme du message

Une fois que votre destinataire a cliqué sur votre email, c’est l’apparence de celui-ci qui va jouer un rôle primordial. La « première impression » le conditionnera, qu’il soit habitant ou partenaire, à poursuivre la lecture ou à le supprimer. Voyons donc ensemble comment ne pas finir à la corbeille au premier regard…

Soyez reconnaissable

Avant de vous lancer, vous devez avoir en tête que le design de votre newsletter doit permettre à votre destinataire de vous reconnaître d’un simple coup d’œil. Tous ses éléments graphiques doivent donc être similaires à ceux que vous utilisez sur vos autres supports de communication (site internet, affichage public, magazine, etc.).

Si vous êtes une collectivité territoriale et qu’un monument fait votre fierté, celle de vos administrés, et qu’il est devenu depuis longtemps une pièce graphique maîtresse de votre communication publique, faites des heureux et affichez-le en bannière.

Ce design doit aussi refléter le caractère de l’entité, du service public, qui l’envoie. Adaptez donc les visuels et la structure à la tonalité que vous avez donnée à l’ensemble de vos actions de communication. Si celle-ci est par habitude plutôt formelle, n’adoptez pas une tonalité plus audacieuse. Restez vous-même.

Adoptez modernité et simplicité

Comme nous vous le disions, le premier coup d’œil suffit souvent à se faire un avis définitif sur un email. Si celui-ci n’est pas esthétique, il fera fuir votre destinataire. Efforcez-vous donc de rendre votre newsletter la plus agréable possible pour les yeux, et cela passe d’abord par le design.

Un design agréable et moderne inspire naturellement confiance. Sans tomber dans le conformisme, il est donc important que vous soyez « au goût du jour » au niveau graphique et la tendance se veut simple et épurée.

Les webdesigners misent en effet cette année sur ce type de modèles, afin de mettre davantage en lumière le message, accordant ainsi plus de place à l’authenticité.

Jouez avec les couleurs

Enfin, utilisez dans l’idéal une couleur de fond claire et contrastez celle-ci avec des couleurs vives qui reflètent votre identité visuelle, afin de mettre en évidence vos titres, boutons d’action, icônes, etc. Cela permet d’attirer l’attention de vos destinataires sur les éléments interactifs et ainsi d’inciter davantage au clic.

D’ailleurs, il est important de bien respecter le contraste « fond clair/police sombre » et non l’inverse. Un texte blanc sur fond noir pourrait agresser la pupille de votre lecteur et rendra le texte difficile à lire.

Si vous souhaitez au cours de votre lecture mettre en pratique nos conseils, c’est bien sûr tout à fait possible ! Nous offrons à nos lecteurs un essai gratuit et sans engagement de 30 jours de notre solution.

Je me lance

Proposez un contenu de qualité

Tout est prêt pour se pencher sur le fond de votre newsletter : son information ! C’est bien sûr sa pierre angulaire et nos précédents conseils avaient pour unique but d’amener votre destinataire à la lire.

C’est le moment de transformer l’essai en lui apportant une information intéressante et engageante. Voyons ensemble les sujets qui peuvent l’amener à devenir un lecteur habituel…

Réalisez un bilan régulier de votre action publique

Rendre compte de son action est essentiel pour un service public et la newsletter en est l’endroit idéal. Vous pouvez en faire le support régulier de l’avancement de vos projets et de vos actions.

Elle deviendra ainsi un véritable levier de pédagogie auprès de vos administrés pour les amener à comprendre vos décisions et la politique locale que vous mettez en œuvre.

Partagez vos dernières actualités

Contextualiser votre action et l’expliquer est une chose essentielle, pensez également à proposer à votre destinataire des informations très concrètes : nouveaux agents, programme des activités et événements, travaux publics… 

Au-delà de mettre en évidence votre mission de service public, ces informations contribueront également à ancrer votre newsletter dans son quotidien et à l’amener à en faire une lecture régulière.

Informez vos administrés en urgence

Comme vous le savez, la communication publique est aussi remplie d’imprévus ! Fermeture temporaire d’un équipement sportif ou scolaire, annulation d’un événement festif ou encore déviation d’un itinéraire fréquemment emprunté. 

Autant d’imprévus qui touchent le quotidien des habitants et qui appellent à une information rapide et ciblée. Autant de raisons pour faire aussi de votre newsletter le canal d’urgence privilégié.

En effet, rappelons que l’email reste aujourd’hui l’outil de communication de masse le plus efficace au regard de son coût très faible et de sa simplicité d’utilisation.

Envoyez du contenu segmenté

Si vous avez demandé à votre destinataire, lors de son inscription, de préciser la nature de celle-ci (ex : personnelle, associative ou professionnelle), nous vous conseillons aussi de segmenter votre information.

Envoyez par exemple à un habitant la programmation des événements culturels et sportifs, à un acteur associatif vos appels à projets et à vos partenaires économiques les appels d’offres fraîchement publiés.

Vous constaterez que vos taux d’ouverture y gagneront et c’est une très bonne chose ! C’est le signe de la bonne santé de votre newsletter, car cela traduit la pertinence de votre information et la fidélité de vos lecteurs.

Faites de la curation de contenu

Ayez en tête qu’il y a de forte chance pour que votre newsletter soit le seul canal institutionnel auquel votre destinataire soit abonné. Cumuler les supports d’information de nature similaire n’est pas une pratique courante.

Alors, profitez-en pour faire de la curation et partager des contenus d’autres institutions publiques qui peuvent lui être utiles. Mairies, intercommunalités, départements, régions, ministères…

Les politiques publiques sont nombreuses et diffuses. Comme nous vous le disions précédemment, la newsletter peut donc devenir un terrain de pédagogie idéal.

Remerciez vos lecteurs

Si vos informations sont pertinentes, les réactions de vos lecteurs ne se feront pas attendre. Ne les négligez pas, mettez-les même à l’honneur. L’engagement des uns, même s’il est parfois négatif, engendre l’engagement des autres. 

C’est un très bon indicateur de fidélité à votre newsletter et à votre action. Ne perdez pas de vue que la communication publique doit nourrir l’expression citoyenne !

Si vous souhaitez après cette lecture passer à la pratique, c’est parti ! Nous offrons à nos lecteurs un essai gratuit et sans engagement de 30 jours de notre solution.

Je me lance

Laisser un commentaire


Votre adresse email ne sera pas publiée et les champs exigés sont marqués (*) et svp n’oubliez pas de rester poli(e) ;-) !


done Votre adresse a bien été enregistrée
close
error_outline Email invalide
close

Prendre rendez-vous avec un consultant

Discutons :

- de vos enjeux marketing

- de vos besoins fonctionnels

- d'un niveau d'accompagnement adapté

Essayer gratuitement